Formule 1

L’intégration réussie du V6 Mercedes, un soulagement pour McLaren F1 en vue de 2022

Un sujet crucial pour l’aérodynamique aussi

Recherche

Par Alexandre C.

20 décembre 2021 - 12:18
L’intégration réussie du V6 Mercedes, (...)

La perte de la 3e place au classement des constructeurs est-elle de nature à noircir le tableau de la saison de McLaren ? L’équipe orange n’a-t-elle pas tout compte fait, malgré un doublé à Monza, fait un pas en arrière par rapport à l’an dernier ?

Pour Andreas Seidl, le directeur de l’écurie McLaren en F1, le bilan reste cependant très positif pour Woking. Car l’équipe, proportionnellement, et dans sa manière de travailler, aurait bien plus progressé.

« C’était tout simplement une grande saison pour nous, pour de nombreuses raisons. Nous avons encore fait un grand pas en avant avec la voiture, pour nous rapprocher des temps au tour en qualifications et en course de Mercedes et Red Bull. »

« Nous étions même en mesure cette année de les défier occasionnellement sur les circuits qui convenaient à notre voiture. »

« En termes de fiabilité, nous avons eu une très bonne saison, toujours en termes d’efficacité opérationnelle. Nous avons également fait des progrès en matière de régularité et de rapidité des arrêts aux stands. »

« Et simplement la façon dont nous travaillons ensemble en tant qu’équipe était clairement pour moi la prochaine étape qu’il fallait franchir, ce qui est la chose la plus importante à voir pour moi. »

Seidl rappelle aussi que cette saison n’avait rien d’évident pour une équipe qui changeait de partenaire moteur, en passant de Renault à Mercedes. Du reste l’intégration réussie de l’unité de puissance allemande servira pour l’an prochain.

« Il y a deux ans, nous avons fait un grand ménage dans l’équipe en termes d’organisation et de culture, et nous avons créé une stabilité qui n’existait pas chez McLaren depuis plusieurs années. »

« Une chose très importante cette année était de mettre en place notre partenariat avec Mercedes avant l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation technique. »

« Nous avons pu acquérir beaucoup d’expérience cette année avec l’unité de puissance Mercedes, et cela nous place dans une meilleure position pour concevoir une toute nouvelle voiture pour l’année prochaine en connaissant déjà l’unité de puissance Mercedes. C’est donc un travail vraiment bien fait des deux côtés. »

C’est ainsi que Seidl se veut très confiant pour la nouvelle ère réglementaire...

« Nous avons une excellente équipe en place, nous avons tous les talents en place dont je pense que nous avons besoin pour franchir les prochaines étapes... »

« Nous avons simplement besoin de temps. Nous sommes ambitieux bien sûr, mais en même temps, il faut du temps pour en voir les résultats, et je suis très heureux que nous ayons pu franchir cette nouvelle étape. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less