L’expérience en F1 de Giovinazzi ne sert à ’rien’ en Formule E

L’Italien est en difficulté dans son nouveau défi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 juillet 2022 - 12:46
L'expérience en F1 de Giovinazzi (...)

Après trois saisons en F1 avec Alfa Romeo, Antonio Giovinazzi a rejoint la Formule E cette année. Le pilote italien roule pour Dragon Penske, une des équipes les moins en verve du championnat, et il reconnaît être en difficulté sur le plan de la performance, notamment à cause du fait qu’il y ait beaucoup de choses à apprendre.

"Malheureusement, c’est une voiture et un format complètement différents" a déclaré Giovinazzi à The Independent. "Tout est différent, de ce que j’ai appris dans le passé dans différentes catégories et en F1, rien ne fonctionne ici !"

"Comment vous devez freiner, la mentalité en course pour ne pas attaquer et le besoin d’économiser de l’énergie, de recharger la batterie, c’est complètement différent. Ce sont des choses qui m’ont donné envie de venir ici pour être honnête, pour apprendre de nouvelles choses."

"Dans ma carrière, j’ai piloté beaucoup de voitures, et la seule qui manquait était la Formule E. Mais c’est un autre monde, pour un rookie ce n’est pas le meilleur championnat car vous n’avez pas beaucoup de temps dans la voiture."

"Avec une séance de 30 minutes, sur un nouveau circuit, c’est difficile de tout mettre bout à bout. Berlin compte deux circuits différents en deux jours, ce ne sont pas des circuits difficiles, mais vous devez les apprendre et je n’étais pas vraiment rapides là-bas."

Giovinazzi n’exclut pas un retour en F1

Giovinazzi a toujours un lien avec la F1 puisqu’il est pilote de réserve pour Ferrari sur la moitié des Grands Prix cette année. Il n’exclut pas un retour dans la catégorie reine, si la chance lui en est donnée.

"Nous verrons. Il ne faut jamais dire jamais, je ne sais pas ce que je ferai l’année prochaine mais j’espère que je le saurai assez vite. Pour l’instant, je vais me concentrer sur les prochaines courses, le championnat est presque terminé, puis nous verrons ce que je fais."

"Je n’ai pas de nouvelles pour le moment, quand je terminerai la saison, je penserai à moi et à ce que j’aime, et j’essaierai de faire le meilleur choix pour l’année prochaine. Les principales choses que j’aime dans ce championnat sont la pré-course et les circuits urbains."

"Vous ne pouvez pas courir dans d’autres catégories à New York, Rome ou Londres, c’est sûr que c’est vraiment bon pour le championnat. L’autre facette, hors compétition, est plus calme, il y a moins de stress par rapport à la F1. C’est une grande différence."

"Le mois prochain, c’est la dernière course de Formule E et la deuxième partie de la saison, je me concentrerai davantage sur le simulateur en F1, et sur ce que je ferai pour l’année prochaine."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos