L’ère du soupçon : les écuries de F1 se surveillent entre elles sur les budgets plafonnés

Et la FIA les surveille toutes !

Recherche

Par Alexandre C.

25 mai 2022 - 18:48
L'ère du soupçon : les écuries de (...)

Une évolution peut être illégale bien sûr selon le règlement technique… mais avec les budgets plafonnés, le règlement financier entre aussi compte.

On voit déjà Ferrari sous-entendre (voire un petit peu plus) que le rythme de développement de Red Bull est suspect en raison de la contrainte des budgets plafonnés. La Scuderia aurait même présenté l’addition à la FIA pour montrer que ce calendrier technique était intenable.

Et les autres équipes ? Tiennent-elles aussi la comptabilité de leurs concurrentes pour les surveiller ?

Jody Egginton, chez AlphaTauri, confirme jeter un œil à ce que les autres font, pas forcément uniquement pour trouver de nouvelles idées aérodynamiques…

« Oui, je veux dire que c’est toujours intéressant. Nous surveillons de près ce que font les autres. Et si une solution est apportée par un concurrent, nous l’examinons. Et au cours de nos propres recherches, si nous regardons quelque chose de similaire ou si nous considérons comment cela aurait pu fonctionner différemment de quelque chose que nous avons fait de similaire, oui, nous allons considérer quels sont les coûts, ce que cela implique. »

« Cela fait partie du processus de conception et d’évaluation. Dans tout ce que nous faisons, surtout maintenant avec le plafonnement du budget, nous nous efforçons de comprendre quels seront les coûts : coûts initiaux, coûts permanents, durée de vie de la pièce. Donc si nous examinons les composants d’une autre équipe, oui, nous l’examinons aussi sous cet angle financier. Et potentiellement, nous pourrions arriver à un moment de l’année où nous dirions, eh bien, cette équipe a fait énormément de travail cette année. Comment l’ont-ils fait ? »

« Mais c’est une interrogation que vous pouvez formuler à un certain point, pas tout de suite. En ce moment, l’objectif est d’essayer de comprendre comment sortir la voiture la plus rapide. C’est toujours là en arrière-plan, sur le plan financier, mais ce n’est pas quelque chose sur lequel nous sommes trop concentrés. Cela vient naturellement dans le cadre du processus d’analyse, je dirais. »

Pierre Waché, le directeur technique de Red Bull, est indirectement visé par Ferrari en ce moment. Il se demande bien comment ferait la Scuderia pour suivre les évolutions de Milton Keynes, alors que Waché lui-même a du mal à calculer ce que font les autres équipes. Bref, il se défend en se prévalant de sa propre ignorance.

« Nous regardons les évolutions ; après il est très difficile d’anticiper le coût, les dépenses sur ce type de mise à jour, pour être honnête. Déjà de notre côté, il est très difficile d’anticiper. Vous savez, c’est tellement dépendant... l’inflation change tous les jours. Le coût de chaque composant, de chaque matériau change. Où vous faites ces composants, si vous le faites en interne, en externe… ? S’il s’agit d’un changement des composants eux-mêmes, du moule, de l’outillage, alors déjà se concentrer sur soi-même et comprendre ce que les autres font techniquement - et si on nous donne une idée ou pas - est déjà un travail énorme. »

« Si nous y arrivons, pour anticiper ce coût, ce sera très difficile. Nous devons déjà nous concentrer sur nos coûts, nous essayons de fabriquer des pièces très efficaces, une très bonne façon de réduire le coût de chaque composant qui est... J’ai du mal à voir comment je peux anticiper le coût des autres, pour être honnête. »

Mike Elliott estime que les équipes aussi auraient bien du mal à évaluer les coûts de leurs concurrentes... en réalité, ne regarder que les évolutions apportées effectivement à la piste serait sous-estimer, et de loin, les vraies dépenses des équipes.

Ecoutons ainsi pour finir le directeur technique de Mercedes.

« Pour être honnête, je suis d’accord avec les commentaires déjà faits. Je pense que ce que vous voyez sur le circuit n’est qu’une partie des coûts des pièces. Le plus gros coût est dans le personnel et dans le développement de la propriété intellectuelle dans l’usine. Donc essayer de transformer ce que vous voyez en une prédiction de coût est très difficile. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos