Formule 1

L’équipe Mercedes F1 ’sous pression’ se révèle différente selon Wurz

La saison 2021 permet de voir le côté humain des teams

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2021 - 15:04
L’équipe Mercedes F1 ’sous pression’ (...)

Alex Wurz juge que les restrictions budgétaires imposées aux équipes de F1 cette année sont en partie responsables de la lutte offerte par Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Car en développant leur voiture pour 2022 selon une réglementation différente, les teams ne peuvent pas revenir sur leur monoplace 2021, sous peine de perdre énormément de temps.

"Théoriquement, vous pouvez jouer avec les ressources que vous avez pour l’année prochaine" a déclaré l’Autrichien au journal Salzburger Nachrichten.

"Donc ils pourraient dire ’ok, retournons en soufflerie avec la voiture actuelle parce que nous avons atteint des chiffres voulus avec la voiture de l’année prochaine’. Ce sont des décisions avec d’énormes implications, donc c’est une grosse pression. Mais c’est génial."

Le président du GPDA, l’association des pilotes, est ravi de la saison qui se profile : "L’association de pilotes a toujours dit que lorsque les voitures sont proches les unes des autres, ce sport est incroyable."

"Nous n’avons pas besoin de gadgets car nous pouvons voir et découvrir les personnalités des pilotes. Nous aimerions voir deux ou trois autres équipes aussi, imaginez si Ferrari et McLaren étaient aussi à ce niveau."

Wurz pense que la Formule 1 offre enfin cette année le duel tant attendu entre Lewis Hamilton et un pilote d’une autre équipe, ce qui pousse aussi Mercedes à faire des erreurs, et donne une image différente de l’équipe.

"Nous regardons ce sport parce que nous voulons voir des héros. Mais à un moment donné, nous voulons voir ces héros faire des erreurs, et réaliser qu’ils ne sont que des êtres humains."

"Mercedes a été au sommet pendant très longtemps, mais maintenant nous voyons soudainement le côté humain de l’équipe, et on le voit à un niveau très élevé. C’est plus palpitant que jamais."

L’ancien pilote Benetton et Williams F1 refuse de faire un pari sur l’issue du championnat : "Je ne parierais même pas 5 euros. Il pourrait très facilement arriver que quelqu’un perde son sang-froid ou soit malchanceux, ou que quelqu’un d’autre le percute."

"C’est un facteur aléatoire auquel il faut faire attention. Si personne ne fait d’erreur, ce sera passionnant jusqu’à la dernière course."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less