Formule 1

L’efficacité aéro et la traînée, les deux priorités de Mercedes avec la W11

Une traînée meilleure que celle de Ferrari cette année ?

Recherche

Par Alexandre C.

14 février 2020 - 16:52
L’efficacité aéro et la traînée, les (...)

En tant que directeur technique de Mercedes, James Allison a connu un hiver particulier : il fallait bien sûr développer une nouvelle voiture pour cette année 2020, mais aussi d’ores et déjà penser à la suivante, puisque 2021 marquera le début d’une nouvelle ère réglementaire.

Détaillant la philosophie derrière la conception de la W11, le directeur technique en a d’abord dit plus sur les progrès aérodynamiques franchis avec cette nouvelle voiture.

« L’efficacité aérodynamique est l’une des caractéristiques les plus convoitées à chaque saison. Une voiture qui est la plus efficace sur le plan aérodynamique sur un circuit donné, est celle qui utilise au mieux la forme de sa carrosserie pour avoir le meilleur temps au tour. Au cours de la saison dernière, le terme "efficacité" a parfois été utilisé de manière quelque peu trompeuse pour désigner la vitesse en ligne droite. L’efficacité réelle, cependant, vient de l’ensemble du package, pour voir s’il fournit la plus grande quantité d’appui, tout en ayant un niveau de traînée correct. »

« Notre travail aérodynamique, guidé par nos simulations, est conçu pour atteindre cet objectif ; et nous nous présentons à chaque course avec une carrosserie et des réglages qui, selon nous, sont le choix le plus efficace du point de vue aérodynamique pour la piste donnée. »

« Le règlement n’a pas beaucoup changé et la voiture fonctionnera donc avec des niveaux de traînée très similaires à ceux de l’année dernière. Ce qui a changé, bien sûr, c’est que nos efforts au cours de l’hiver ont permis d’augmenter l’efficacité aérodynamique de l’ensemble, et notre récompense, c’est d’avoir une voiture qui génère beaucoup plus d’appui en ayant ce niveau de traînée. »

Cette W11 sera la plus rapide de l’histoire sur le plan des performances pures… ce qui excite déjà son concepteur.

« J’adore quand les voitures établissent de nouveaux records à chaque saison » confie Allison.

« J’aime vraiment le fait que les records qui ont été battus pendant de nombreuses années sont tombés au cours des deux dernières années et que les Formule 1 de la génération actuelle ont battu tous les records qui existaient. Je trouve un peu triste de penser que 2020 sera probablement une année record pendant quelques années, mais je vais en profiter tant que cela durera. »

Mercedes a également travaillé sur le refroidissement moteur, qui avait été le grand point faible de la voiture l’an dernier, et qui avait expliqué la débâcle du Red Bull Ring.

« Nous avons amélioré le système de refroidissement. Nous avons élargi la zone dédiée au refroidissement, ce qui est difficile à faire en cours de saison, sans risquer beaucoup de pénalités. Mais entre deux années, vous pouvez le faire et cela ne vous coûtera rien, si ce n’est un peu de poids supplémentaire. »

« Nous avons bénéficié en plus d’un investissement que Mercedes AMG High Performance Powertrains a fait pour notre compte. Ils ont travaillé pour augmenter la fenêtre de températures dans laquelle le moteur peut opérer, ce qui allège la difficulté du refroidissement pour nous, puisque plus le fluide de refroidissement est chaud, moins le radiateur doit le refroidir. »

Cette saison 2020 est ainsi la dernière avant l’arrivée d’un tout nouveau règlement… Comment Mercedes s’apprête à gérer ce dilemme dans le développement technique – sacrifier 2020 pour 2021 est-il dans les esprits ?

« Aucune équipe ne peut ignorer l’ampleur du changement qui aura lieu en 2021. Nous avons eu un nombre inhabituellement élevé de changements réglementaires importants au cours des dernières années, mais tous ces changements sont minuscules en comparaison. Nous consacrons donc nécessairement une bonne partie de nos efforts à essayer de trouver la meilleure façon d’aborder 2021, tout en nous assurant que nous préparons simultanément une campagne efficace pour 2020. »

« Jongler avec ces pressions concurrentes va être un véritable défi cette année. D’une manière ou d’une autre, chaque écurie de F1 est confrontée à ce dilemme chaque saison, mais ce dilemme est encore amplifié en 2020, en raison de l’ampleur considérable des changements que nous apporte le règlement de 2021. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less