Formule 1

L’avis de Ralf sur le documentaire Netflix ’Schumacher’

Il explique sa présence limitée dans le film

Recherche

Par Olivier Ferret

22 septembre 2021 - 10:52
L’avis de Ralf sur le documentaire (...)

Ralf Schumacher a une présence limitée dans le documentaire Netflix ’Schumacher’, qui retrace la carrière de son frère Michael. Il justifie cela par le fait que sa carrière en Formule 1, qui s’est étendue de 1997 à 2007, n’était pas en cours lors des années que la majeure partie du documentaire couvre.

"Il y a eu beaucoup d’années où je n’étais pas impliqué en F1" rappelle Ralf. Bien sûr qu’il y en aurait pu y avoir beaucoup plus d’années couvertes, mais ça aurait été très long. Mais je pense que c’est très, très bien fait, au moins en termes de sport automobile, et de sport tout court."

Il est toutefois heureux du ton employé dans le documentaire et de la manière dont il est réalisé : "Il y a aussi beaucoup de points de vue privés, de la part de la famille, en particulier des enfants et de leur mère. J’ai pensé de ce documentaire qu’il était vraiment génial, très ouvert."

Au cours de ses années actives en F1, Ralf Schumacher s’est souvenu de l’attention médiatique écrasante que son frère et lui-même ont suscitée.

"Quand la F1 est arrivée... Nous étions aussi connus que Helmut Kohl [ancien chancelier d’Allemagne] à l’époque. Vous ne pouviez aller nulle part. La presse tabloïd était énorme. C’était la même chose pour moi. Je me disais que je serai tellement heureux quand ce sera fini à un moment donné."

Pendant les années de Ralf en karting, son frère était toujours là pour lui offrir un coup de main et des conseils.

"Nous avons toujours eu de bonnes relations, mon frère et moi. Mais nous avons une différence de six ans et demi. Michael a quitté la maison tôt. À 16 ans, il était parti quand il a commencé son apprentissage. Je n’avais que 10 ans à l’époque."

"Il a travaillé avec moi dès le début en karting – c’était très utile. Nous nous sommes entraînés à dépasser. Ensuite, en Formule 1, c’était un peu différent, mais très agréable là aussi."

"Nous avons eu une bonne enfance, nous avons passé beaucoup de temps ensemble. Nous attendions avec impatience l’hiver lorsque la piste de karting était fermée, nous avions alors plus de temps pour nous. C’était super."

"Nous avons passé de bons moments ensemble, surtout à un tel niveau et dans les plus beaux endroits du monde. C’étaient de bons moments."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less