Formule 1

L’Arabie saoudite tacle le GP ‘peu excitant’ de Monaco, Tilke dessinera le circuit de F1

Une entrée en matière en polémique…

Recherche

Par Alexandre C.

13 novembre 2020 - 15:23
L’Arabie saoudite tacle le GP ‘peu (...)

Le Grand Prix d’Arabie saoudite se tiendra l’an prochain à Djeddah, sur un circuit urbain, en fin de calendrier 2021. Avant que la course ne se déplace à Qiddya sur un circuit ultra-moderne, il faudra donc en attendant que le circuit urbain soit aménagé pour recevoir le grand cirque de la F1.

Alors que le compte à rebours est enclenché d’ici novembre 2021, il faut ainsi designer (et vite) ce tracé de ville : et pour ce faire, c’est un nom célèbre qui a été choisi, Hermann Tilke.

Très critiqué pour ses « tilkeries » comme à Sotchi, Tilke a cependant reçu la confiance des autorités saoudiennes et notamment du président de la fédération nationale de sport auto, le Prince Khalid Bin Sultan Al Faisal.

« Étant donné le temps dont nous disposons, nous avons établi que la meilleure option pour nous était d’aller directement avec Tilke. Nous devons travailler très vite et c’est quelque chose comme un circuit urbain, ce n’est pas comme un nouveau projet partant de zéro, donc nous voulions amener quelqu’un qui a de l’expérience de ces courses urbaines. »

Le tracé serait prêt à " 80 % " selon le Prince.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec la Formule 1, avec Ross Brawn et son équipe et Tilke. »

Le spectaculaire devrait être de mise, au moins visuellement...

« Nous ne voulons pas que ce soit une course de plus. Nous voulions faire quelque chose de spécial, nous voulons que ce soit une course différente, nous voulons que ce soit la meilleure course. Donc, en travaillant en étroite collaboration avec la Formule 1 et Tilke et avec notre belle corniche à Djeddah, je peux vous promettre que ça va se démarquer. »

La facilité des dépassements sera également au cœur du travail de Tilke, poursuit le Prince Khalid Bin Sultan Al Faisal.

« Notre objectif est de faire de cette course une course passionnante et palpitante. Nous ne voulons pas que ce soit une de ces courses ennuyeuses où il n’y a pas de dépassement. Nous accueillons la Formule 1 parce que nous voulons apporter de l’excitation. »

« Nous faisons de notre mieux pour en faire une course passionnante. Il ne s’agit pas seulement du paysage ou de l’environnement ou des événements sportifs que nous prévoyons de faire. Pour nous, la course doit être passionnante, elle doit être rapide. »

« En même temps, c’est une course urbaine, donc on ne construit pas une piste à partir de rien, nous sommes limités. Mais si vous voyez la corniche à Djeddah, vous allez avoir une idée du tracé. »

C’est aussi l’occasion d’adresser un tacle au circuit historique de Monaco...

« Je peux vous dire que ce ne sera pas une course lente. Notre objectif est de la rendre passionnante, palpitante avec beaucoup de dépassements. Nous aimons voir l’événement à Monaco, c’est une belle épreuve, mais en termes de course, il n’y a pas de dépassements, ce n’est pas si excitant. »

« Donc pour nous, nous voulons créer une course urbaine qui rende bien, l’événement, l’environnement doivent être agréables, mais en même temps il faut une course passionnante. C’est donc une tâche que nous accomplissons en étroite collaboration avec Tilke et la Formule 1, et nous espérons que nous atteindrons cet objectif. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less