Formule 1

L’amitié entre pilotes de F1 ? Prost évoque ce sujet ’délicat’

Le Français est bien placé pour en parler

Recherche

Par Olivier Ferret

3 octobre 2021 - 18:15
L’amitié entre pilotes de F1 ? Prost (...)

L’amitié entre deux pilotes en Formule 1, mythe ou réalité possible ?

Lorsque deux pilotes sont rivaux, en même temps, c’est de l’ordre de la mission impossible selon Alain Prost, quadruple champion du monde de F 1. Et le Français est bien placé pour le savoir après avoir vécu ce qui est, sans contestation possible, la plus grande des rivalités en F1 avec Ayrton Senna.

"Je pense qu’à partir du moment où on est à un niveau de compétitivité très similaire et que l’on se bat pour un titre avec la pression que vous avez, tout cela fait qu’il est impossible de rester totalement amis."

"J’ai eu des relations extrêmement proches avec des coéquipiers, mais celles où on était les plus proches, c’est parce qu’il y avait une différence de niveau. Sinon c’est très compliqué. C’est pour cela je pense qu’avec Ayrton, une fois ma carrière terminée à la fin de l’année 1993, ça a été totalement différent. Il n’y avait plus la rivalité, il n’y avait plus le désir de me battre qui était sa motivation numéro une. Donc à partir de là, on peut redevenir proches ou ’amis’, mais pas avant."

"Je dirais qu’il y a des pilotes avec talent, d’autres avec des personnalités très fortes et un charisme. Moi je mets toujours Ayrton à part," ajoute-t-il lorsqu’on lui demande si Senna a eu un impact sur sa carrière.

"Je le juge d’une manière très différente sur le plan humain, de l’approche mentale et psychologique. C’était quelqu’un de très différent de tous les autres."

"Quand vous faites une carrière comme je l’ai faite, le niveau qu’on a atteint avec Ayrton, quand on était en bagarre tous les deux, était absolument incroyable. Cela nous a motivé l’un contre l’autre et on a écrit l’histoire ensemble. Aujourd’hui quand vous dites Prost, vous dites Senna et quand vous dites Senna, vous dites Prost."

"C’est assez magique même si j’aurais certainement gagné trois ou quatre titres de plus sans Ayrton. J’aurais rencontré d’autres pilotes, j’aurais eu d’autres bagarres mais peut-être pas aussi abouties, médiatisées et chargées d’histoires. Il n’y a absolument aucun regret là-dedans."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less