Formule 1

L’Albert Park change radicalement deux virages pour favoriser le spectacle

Avant un resurfaçage en fin d’année

Recherche

Par Alexandre C.

17 février 2021 - 15:38
L’Albert Park change radicalement (...)

Critiqué pour son manque récurrent de spectacle et de dépassements, le circuit de l’Albert Park à Melbourne va faire (un peu) peau neuve pour améliorer la situation.

Il avait été déjà annoncé l’élargissement de la voie des stands, de 20 mètres, pour permettre à la limite de vitesse autorisée de passer de 60 à 80 km/h. Cela veut dire que les arrêts aux stands seront moins coûteux en temps, et que les stratégies pourraient être plus agressives.

Alors que le Grand Prix, de coutume organisé en mars, a été reporté au 21 novembre en raison de la pandémie, les organisateurs vont prendre le temps pour apporter une deuxième modification au circuit.

Il s’agira de changer l’enchaînement droite-gauche des virages 9-10, la chicane du fond du circuit, pour en ouvrir la trajectoire, et ainsi augmenter la vitesse de passage. Ainsi les virages formeront une seule courbe, se passant à fond. La vitesse d’arrivée aux prochains virages, 12 et 13 sera aussi augmentée.

Le virage 13, à droite, devrait aussi être reprofilé, avec une entrée plus large, et plus de dévers. Même si des F1 ont pu dépasser dans ce virage précédemment, cette modification devrait en faciliter l’exécution.

Ces travaux devraient être finalisés bien avant le Grand Prix – en avril prochain.

Ces changements s’inscrivent par ailleurs dans le cadre d’un projet plus vaste de modification du circuit qui fait partie du Albert Park Masterplan, un projet global qui vise à améliorer le parc pour toutes ses utilisations (sportives mais aussi publiques).

Karun Chandhok a cependant confié ses doutes sur ce projet : l’ancien pilote HRT aurait plutôt modifié la chicane juste après la ligne droite d’arrivée pour plus d’efficacité.

« C’est bien d’essayer de créer une meilleure opportunité au virage 13, ça a du sens et c’est au moins quelque chose. De toute façon, nous n’avons jamais vraiment vu de dépassements aux virages 9/10, donc nous n’avons pas perdu d’opportunité de dépassement. »

« Mais j’aurais aimé voir des changements pour les virages 1 et 2 parce qu’ils sont un peu trop rapides pour que les voitures se suivent et donc nous n’avons pas de dépassement dans le virage 3 comme auparavant. Je pense aussi que les virages 14 et le dernier virage sont un peu trop rapides pour que les F1 se suivent. »

« Reprofiler le virage 13 est un point positif, mais je ne sais pas si cela va résoudre le problème, » a-t-il confié à The Race.

Le local de l’épreuve, Daniel Ricciardo, salue lui ces changements – pour lesquels il a été lui-même consulté.

« J’ai eu connaissance de quelques discussions à ce sujet et on m’a montré quelques options d’aménagement de la piste - ils ont demandé à quelques pilotes de donner leur avis. J’ai été l’un de ceux qui ont donné leur avis à l’époque, donc je ne revendique certainement rien, mais j’en étais conscient. »

« C’était assez cool qu’ils nous aient fait participer à la conversation avec les pilotes pour comprendre ce qui rendrait la course, je suppose, meilleure comme spectacle et plus passionnante. »

« Ça a toujours été une piste amusante pour y piloter, mais le dimanche est parfois un peu difficile pour les dépassements. Si cela aide le dimanche et augmente les dépassements et les batailles roue contre roue, c’est évidemment ce que nous voulons. »

La phase 3, un resurfaçage complet du circuit sur un asphalte plus agressif, aura ensuite lieu après la course de novembre si elle a lieu. Ce sera le premier de ce genre depuis 1995.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less