L’aileron d’Aston Martin F1 a eu l’approbation de la FIA

Il intéresse déjà Red Bull et McLaren F1

Recherche

Par Olivier Ferret

30 juillet 2022 - 11:50
L'aileron d'Aston Martin F1 (...)

Aston Martin F1 a minimisé l’impact de son nouvel aileron arrière introduit hier en Hongrie, déclarant qu’il n’a "rien de spécial".

L’équipe basée à Silverstone a dévoilé un nouveau design d’aileron arrière, qui a attiré l’attention de beaucoup en raison des pointes incurvées ajoutées aux bords des dérives (voir photo ci-dessous), permettant de contourner le règlement et le design assez ressemblant des ailerons de l’ensemble des monoplaces du plateau.

On craint que le concept n’aille à l’encontre de ce que la FIA cherchait à réaliser en introduisant les F1 de 2022, qui permet aux voitures de rouler plus proches l’une de l’autre sur un circuit.

Le directeur de l’équipe d’Aston Martin F1, Mike Krack, a été interrogé ce matin sur ce design et assure que la FIA était au courant.

"Quand vous développez un aileron ou développez une idée, vous n’attendez normalement pas le dernier moment avant de la montrer à la FIA. Nous étions en contact avec la FIA tout au long du développement, des étapes, pour comprendre si c’était quelque chose qui serait accepté."

"C’était finalement bon pour nous et c’était le moment où nous nous sommes dit ’OK, nous allons y aller’. Je pense que ce n’est rien de spécial, c’est une interprétation des règles. Nous avons développé l’aileron en fonction de cela en collaboration avec la FIA."

Que l’aileron soit légal est une chose. Mais s’il va à l’encontre de l’esprit des règles, une super majorité peut encore l’interdire pour 2023.

"Ce n’est pas un sujet de préoccupation pour le moment," affirme Krack.

Il peut compter déjà sur le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, qui a laissé entendre que son équipe était satisfaite du concept si la FIA avait jugé le design légal.

"Je suppose que si c’est conforme à la réglementation, c’est le principal. Cela ouvre une autre voie intéressante. Peut-être que pour une fois, nous copierons quelque chose d’une Aston Martin plutôt que l’inverse !" a plaisanté Horner.

Andreas Seidl, le directeur de McLaren F1, a ajouté que "la semaine prochaine, nous examinerons probablement cette conception et déciderons ensuite si c’est une route que nous voulons également suivre".

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos