L’Afrique du Sud prête pour un retour en F1 en 2023

Au détriment du Grand Prix de Belgique ?

Recherche

Par Paul Gombeaud

13 juin 2022 - 15:48
L'Afrique du Sud prête pour un (...)

La Formule 1 souhaiterait faire revenir le Grand Prix d’Afrique du Sud à son calendrier en 2023, ce qui pourrait potentiellement mettre en place une saison de 24 courses dont le Grand Prix de Belgique pourrait ne pas faire partie.

Comme nous l’évoquions dernièrement, la F1 a fait du retour du Grand Prix situé à Kyalami une de ses priorités dans le cadre de l’extension de son calendrier. La F1 ne s’est plus rendue sur le continent africain depuis la dernière course disputée à Kyalami en 1993.

Le PDG de la F1 Stefano Domenicali est arrivé en Afrique du Sud ce lundi au lendemain du Grand Prix d’Azerbaïdjan, afin de rencontrer les parties prenantes de Kyalami et discuter plus en détails de la course. Il a été suggéré que plusieurs semaines seront nécessaires avant qu’un accord ne soit conclu.

La saison 2022 ne comporte plus que 22 courses cette année après l’annulation du Grand Prix de Russie. Mais en 2023, Las Vegas fera son arrivée au calendrier tandis que le Qatar fera son retour, et la Chine devrait théoriquement revenir pour la première fois depuis le début de la pandémie mondiale de COVID-19.

En tenant compte de ces trois entrées, nous aurions donc 26 Grands Prix avec le retour de Kyalami. La F1 peut organiser contractuellement une saison de 25 courses, mais a déclaré à plusieurs reprises qu’elle préférait éviter cela.

Ainsi, l’expansion du calendrier met la pression sur les circuits européens traditionnels, et l’un d’entre eux devrait disparaitre l’année prochaine. Si les spéculations vont bon train au sujet des Grands Prix de France et de Monaco, c’est un autre pays qui serait le plus menacé de perdre son épreuve.

Le Grand Prix de Belgique a été disputé 66 fois en F1 depuis la création du championnat en 1950. Mais la course n’a pas toujours été présente au calendrier, et le circuit de Spa lui-même a été absent à plusieurs reprises. En 2003 par exemple, mais aussi en 2006 alors que les travaux de réparation n’avaient pas pu être achevés à temps pour son créneau de septembre.

Et comme la F1 continue de se développer à l’ère de Liberty Media, il devient de plus en plus clair que Spa est désormais considéré comme en deçà de la norme requise, tant sur le plan économique que des infrastructures, malgré les efforts qui ont été faits pour rénover le circuit. Il est donc probable qu’il ne soit plus au calendrier en 2023.

Toute course européenne qui doit renoncer à une place au calendrier est susceptible de rechercher une rotation avec un autre événement pour au moins devenir un Grand Prix disputé une année sur deux, en supposant qu’elle ne puisse pas regagner une place permanente.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos