Formule 1

Kvyat veut confirmer son beau retour en F1 à Bahreïn

Malgré un circuit qui lui a rarement réussi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 mars 2019 - 12:57
Kvyat veut confirmer son beau (...)

Daniil Kvyat a effectué un retour solide en Formule 1, après avoir manqué la saison 2018, qu’il a passée en tant que pilote d’essais pour Ferrari. Le Russe a été rapidement dans le rythme et malgré une qualification légèrement décevante, il a réussi à revenir en course pour marquer un point.

"En Australie, les choses se sont très bien passées et c’était un très bon début de saison" se félicite Kvyat. "C’était un véritable regain de confiance pour l’équipe, car tout porte à croire que nous sommes dans le coup. Cela nous met tous dans un état d’esprit positif avant la prochaine course à Bahreïn. Il est clair que nous pouvons nous battre avec les autres, avec les équipes du peloton, ce qui est très prometteur."

"Nous devons continuer à travailler dur pour développer notre voiture et en améliorer notre compréhension. Je dois aussi travailler dur avec mon équipe d’ingénieurs, pour m’assurer que nous retirons tout de la voiture à chaque séance que nous avons sur la piste et nous pouvons voir où cela nous mène à Bahreïn."

Il a été impressionné par l’efficacité de son équipe, Toro Rosso, pour son retour après plus d’un an d’absence : "En Australie, j’ai été impressionné par la façon dont l’équipe a travaillé avec tout le monde sur le plan opérationnel, car les mécaniciens et les ingénieurs ont tous joué leur rôle. C’est bon de voir cet esprit dans l’équipe et nous devons continuer avec cette approche dans les courses à venir."

Il espère faire mieux que par le passé à Bahreïn : "Je n’ai pas eu de très bons résultats à Bahreïn par le passé, mais la piste est intéressante et agréable à conduire. C’est un circuit très différent d’Albert Park, c’est une vraie piste de course et donc ce sera un très bon test pour nous de voir comment la voiture fonctionne là-bas."

"Bahreïn ressemble plus à beaucoup d’autres pistes du calendrier que l’Albert Park, nous devrions donc nous faire une idée un peu plus claire de là où nous sommes et de la qualité de notre voiture. Les températures seront plus élevées qu’à Melbourne, et donc plus représentatives des conditions de pneus que nous rencontrerons pendant la majeure partie de la saison."

Toro Rosso

expand_less