Formule 1

Kvyat explique pourquoi le Brésil est une sorte de ‘GP à domicile pour lui’

Finira-t-il enfin une course sans pénalité ?

Recherche

Par A. Combralier

13 novembre 2019 - 18:42
Kvyat explique pourquoi le Brésil (...)

Les deux dernières courses, Daniil Kvyat était dans le top 10 durant les dernières minutes, mais en raison de manœuvres dont l’agressivité a été constatée par tout le monde, sauf par lui, le Russe a été deux fois pénalisé, pour repartir bredouille le dimanche soir.

Au Brésil, il devra donc non seulement continuer à être plutôt performant en piste, mais surtout faire preuve de plus de maîtrise de soi.

« J’aime venir au Brésil, c’est une sorte de Grand Prix à domicile pour moi car ma compagne est brésilienne » avance tout d’abord le pilote Toro Rosso.

« Les deux dernières courses, j’ai fini la ligne d’arrivée dans le top 10 mais j’ai ensuite perdu les points sur des détails techniques [sic]. Donc j’ai vraiment hâte d’obtenir un bon résultat pour moi et l’équipe ce week-end. C’est fou que nous n’ayons plus que deux courses à disputer. Cette saison fut longue, mais elle est passée très vite. »

Devant belle-maman et beau-papa, puisqu’il est en couple avec Kelly Piquet, Daniil Kvyat peut-il briller à Interlagos et aider Toro Rosso à battre Racing Point au classement des constructeurs ?

« J’aime Interlagos, c’est une piste vieille école, mais assez large pour permettre quelques dépassements. Il y a quelques virages incroyables, comme le virage 1, en dévers, qui est bien plus en pente que ce que l’on peut voir à la TV. C’est une bonne opportunité pour un dépassement et d’habitude, il y a plein d’action excitante ici. Le deuxième secteur est plus tortueux, mais avec aussi quelques virages à haute vitesse. Ensuite il y a une courte ligne droite où vous pouvez suivre d’autres voitures, et essayer de dépasser, même si dans une F1 moderne, aucune section de cette piste n’est vraiment une ligne droite ; vous tournez tout le temps. »

« Même avec tout l’entraînement que nous avons, vous sentez les forces latérales dans votre cou, puisque la piste va dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ce n’est pas un problème, mais c’est difficile. La météo peut aussi jouer un rôle et changer la donne. »

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less