Formule 1

Kvyat espère que ce week-end démontrera la popularité de la F1 en Russie

Il estime avoir définitivement tourné la page Red Bull

Recherche

Par A. Combralier

27 septembre 2019 - 08:46
Kvyat espère que ce week-end démontrera

Daniil Kvyat est cette semaine en Russie, pour son Grand Prix à domicile, et comme de coutume en cette occasion, il sera sûrement au centre des attentions…

« Eh bien, mon agenda n’a pas trop été chargé » remarque pourtant le pilote Toro Rosso. « C’est une course qui suit directement celle de Singapour, donc je suis passé un petit jour à Moscou, pour arriver à Sotchi mercredi. J’ai eu un petit évènement à ce moment, ce qui est habituel pour mon Grand Prix à domicile ; et en cette journée médias de jeudi, c’est un peu plus chargé que d’habitude. Mais c’est toujours un plaisir de disputer un Grand Prix à domicile. »

« J’ai déjà vu quelques fans qui étaient assez excités ! Les gens adorent la F1 ici, c’est assez bon à voir pour moi. J’espère voir beaucoup de personnes dans les tribunes, cela signifiera beaucoup pour moi. Cela signifierait aussi que le sport auto grandit en Russie, et je serais heureux d’y contribuer. »

Daniil Kvyat n’arrive cependant pas dans la meilleure des formes en Russie. A Singapour, par rapport à Pierre Gasly, il a semblé considérablement souffrir.

« C’était un Grand Prix très particulier » relativise-t-il. « Je n’ai pas vraiment dit que je souffrais avec la voiture. J’ai raté les EL3 et en qualifications… je n’ai pu signer le meilleur tour en Q1, parce que je n’avais pas beaucoup de points de référence, et c’est toujours plus difficile d’y arriver alors sur un circuit urbain. Et en course, oui, ce fut un peu brouillon. J’ai été bloqué derrière certaines F1 alors que j’avais des pneus plus frais. Cette année fut normalement bonne pour moi et à Singapour, ce n’était pas si bon. Mes rétroviseurs étaient embués, je ne pouvais pas lutter comme il se doit contre d’autres voitures. »

« Cette course était juste difficile. Nous avons eu un contact avec Kimi Räikkönen, mais à ce moment, ma course ne se présentait déjà pas bien ; mais j’étais toujours en lutte pour un point. Parfois, cela arrive, c’est parfois nécessaire aussi. »

Pierre Gasly paraît digérer un peu mieux sa rétrogradation de chez Red Bull – mieux que ne l’avait digéré Daniil Kvyat en son temps. Le Russe a-t-il prodigué quelques conseils à son nouveau coéquipier ?

« C’est difficile de comparer. Chacun a sa propre approche, vous savez. J’ai déjà tourné la page de mon côté. Je n’ai plus de problèmes avec cela. J’ai même réussi à revenir dans le giron Red Bull, donc je n’ai plus aucun problème de ce côté. Je me concentre pleinement sur cette année et sur le futur. De mon côté, j’ai tourné la page. »

Toro Rosso

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less