Formule 1

Kubica se rapproche de Russell, Russell de Stroll

Une dernière ligne évitée, mais pas encore à la régulière

Recherche

Par A. Combralier

13 avril 2019 - 11:34
Kubica se rapproche de Russell, (...)

Aucune Williams ne partira en dernière ligne demain… mais c’est surtout parce que ni Antonio Giovinazzi, ni Alexander Albon, n’ont pu signer un tour chronométré ce samedi à Shanghai.

Une fois encore, George Russell a devancé Robert Kubica ; le Polonais est passé cependant à quelques centièmes seulement de prendre enfin l’ascendant sur son jeune coéquipier.

Le rookie aurait-il pu mieux faire ? A la radio, il confiait que son dernier tour en Q1 était à « jeter à la poubelle… ». Le protégé de Mercedes termine à une seconde de Lance Stroll, le premier éliminé. Williams est ainsi en progrès, mais ce n’est évidemment pas encore satisfaisant.

17e des qualifications, que pourra espérer George Russell demain ?

« Partir de la 17e place, c’est véritablement une meilleure position que ce à quoi nous nous attendions. C’était une session assez convenable, nous nous rapprochons de tout le monde, et l’équipe est un peu plus compétitive. Nous comprenons mieux la voiture, et nous extrayons plus de nos réglages, ce qui nous a permis de trouver plus de temps. Nous allons tout donner demain, pour voir ce que nous pourrons faire. »

Robert Kubica a failli battre George Russell pour la première fois. Il souffrait néanmoins d’un fort survirage. Les images de caméra embarquée étaient assez accablantes...

« Ce furent des qualifications surprenantes au niveau de l’équilibre de la voiture. J’ai beaucoup souffert dans le premier relais, j’avais énormément de survirage, et je ne m’y attendais pas. Car nous avions souffert de sous-virage tout le week-end ! Nous devons comprendre pourquoi cette surprise est arrivée. Demain, ce ne sera pas facile. Gérer les pneus sera important, surtout en fonction des températures de piste et ambiantes. Mais ce sera le même chose pour tout le monde. »

Dave Robson, l’ingénieur de course en chef, relève que les stratèges comme les pilotes « ont fait du très bon travail pour offrir une bonne position de piste à nos voitures, dans l’ensemble de nos trois relais. »

« Même si nous aurions pu mieux faire certaines choses, nous avons tiré tout le potentiel qu’avait à offrir la voiture aujourd’hui. Nous avons aussi bénéficié des malheurs d’Alexander Albon et Antonio Giovinazzi, mais nous savons qu’ils pourraient bien nous dépasser tôt dans la course de demain. »

Williams F1

expand_less