Krack veut ’clarifier’ la flexibilité du plancher de certaines F1

Comme Wolff, le patron d’Aston Martin s’étonne

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juillet 2022 - 12:15
Krack veut 'clarifier' la (...)

La semaine dernière, Toto Wolff s’est déclaré "choqué" par la flexibilité du plancher central des Formule 1 2022 de certaines équipes. Le patron de Mercedes F1 est aujourd’hui rejoint par le directeur d’Aston Martin F1, Mike Krack.

Ce dernier reconnait avoir appris que les équipes pouvaient jouer sur ces paramètres. Il demande désormais des précisions sur ce qui est autorisé et ne l’est pas.

"Oui, nous devons clarifier cela" a déclaré Krack. "Parce que c’est quelque chose dont nous avons aussi discuté en interne, assez souvent. Quelles sont les règles ? Je ne sais pas qui était surpris dans la presse, c’était Toto ?"

"Je l’étais aussi, je l’étais vraiment, je ne sais pas s’il l’a dit ou pas ! Mais nous avons discuté du sujet, en fait, même ce matin, nous en avons discuté. Nous devons découvrir ce qui se passe là-bas."

Aston Martin va toutefois pouvoir se pencher sur d’autres paramètres que la simple hauteur de caisse pour contrôler le marsouinage : "Oui, ça nous donne un indice, ça nous donne un indice. Et nous devons voir avec Andrew et les gars si nous explorons tout ce que nous pouvons."

Aston Martin F1 veut aider à la sécurité des pilotes

Aston Martin soutiendra toute directive technique pour 2023 ayant vocation à contribuer à la sécurité des pilotes. Krack comprend que chacun veuille défendre ses propres performances, mais il rappelle que la vie des pilotes est en jeu, comme l’accident de Guanyu Zhou l’a prouvé.

"La sécurité passe avant tout, et nous devons aider la FIA à rendre les voitures sûres. Parce qu’ils disent que tout est une question de sécurité. Et l’intérêt personnel de chacun ne vient qu’en second lieu. Maintenant, évidemment, moins il y a de changements, plus les voitures seront proches les unes des autres en théorie. Et le changement est très coûteux."

"Donc, de ce point de vue, oui, nous voulons moins de changements, ou le moins de changements possible. D’un autre côté, nous devons soutenir la FIA en assurant la sécurité. Parce que vous avez vu [à Silverstone] à quoi a abouti le travail de toutes ces années."

"Il y a le comité consultatif technique, ils ont parlé de plusieurs changements que l’on peut faire. Nous avons fait des commentaires. Il y a eu une liste de suggestions. Et nous avons donné notre avis sur les points qui, selon nous, seraient les plus efficaces pour réduire le marsouinage."

A Silverstone, le patron de Haas F1, Günther Steiner, a sous-entendu que des équipes pourraient baser leur développement pour 2023 sur l’espoir de voir ces changements se faire. Krack ne sait pas si c’est vraiment le cas mais n’exclut pas cette possibilité.

"Ce sera de la spéculation si je vous donne une réponse sur ce sujet. Je pense que la FIA a demandé à toutes les équipes de la soutenir et de collaborer sur le sujet, vous pouvez venir avec des suggestions, et vous pouvez venir avec des analyses CFD."

"Car vous êtes autorisé à faire du travail CFD pour 2023 pour les règlements. Donc, de ce point de vue, je pense que tout le monde est libre de le faire. Et s’ils l’ont fait, et que la réglementation va dans ce sens, alors ils ont fait un meilleur travail que les autres."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos