Krack : Notre voiture a suivi un processus de développement normal

Il assure que le version B de l’AMR22 est légale

Recherche

Par Paul Gombeaud

20 mai 2022 - 16:32
Krack : Notre voiture a suivi un (...)

Aston Martin F1 fait beaucoup parler dans le paddock de Barcelone après avoir amené une monoplace très évoluée qui rappelle fortement la RB18, au point que l’AMR22 a déjà été surnommée par certains la "Red Bull verte."

Mais après une enquête, la FIA a pu confirmer que cette version B de la voiture britannique était déjà travaillée en soufflerie au mois de Novembre, donc bien avant que Red Bull n’amène sa propre solution en piste.

Cependant, Red Bull n’est pas satisfaite des conclusions de la FIA et le docteur Helmut Marko affirme avoir la preuve que des données ont été téléchargées par l’équipe concurrente, qui a recruté plusieurs membres de l’écurie autrichienne dont Dan Fallows.

En attendant que cette histoire se décante, Mike Krack, le directeur d’Aston Martin F1, évoque pour sa part un "processus de développement normal."

"Vous vous souviendrez qu’au moment du lancement de notre voiture, notre directeur technique Andrew Green mentionnait déjà une certaine flexibilité dans la voiture permettant de nous développer tout au long de l’année."

"Et c’est ce que nous avons fait. De ce point de vue là, il s’agit d’un processus de développement normal."

"Vous vous souviendrez aussi que nous avions des problèmes de marsouinage avec l’autre spécification de la voiture, et nous avions alors dit qu’il nous faudrait apporter quelques changements."

Krack craint-il désormais des poursuites de la part de Red Bull ? "Vous n’avez qu’à demander à Red Bull s’ils ont un problème."

"Nous avons été clairs, transparents et ouverts. On nous a donné le feu vert, nous avons donc poursuivi notre chemin et continué à développer la voiture pour remonter sur la grille."

Alors que Lance Stroll et Sebastian Vettel ont respectivement terminé 12e et 16e de la première séance d’essais libres à Barcelone, Krack assure que la session fut normale pour son équipe malgré les nombreuses nouveautés qui équipent désormais l’AMR22.

"Si vous changez le concept comme nous l’avons fait, cela affecte également le système de refroidissement."

"Avec les températures que nous avons aujourd’hui , nous avons été prudents. Nous n’avons pas beaucoup de pièces de rechange pour le moment."

"C’était une séance normale, avec un programme normal, et nous avons étudié les pneumatiques. Nous avions un capteur aérodynamique sur la voiture de Sebastian afin de récolter quelques données supplémentaires."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos