Krack : Kubica est ’le meilleur pilote que j’ai jamais vu’

Le patron d’Aston Martin F1 considère le Polonais comme le plus talentueux

Recherche

Par Camille Komaël

18 août 2022 - 14:12
Krack : Kubica est 'le meilleur (...)

Mike Krack, le patron d’Aston Martin F1, a travaillé avec Robert Kubica en tant qu’ingénieur en chef chez BMW-Sauber, et c’est lui qui était aux commandes lors de l’unique victoire du Polonais en F1, au Canada en 2008. A son avis, Kubica est le pilote le plus naturellement doué.

La saison 2008 n’était que la deuxième saison complète de Kubica en F1 et son début d’année avait été tonitruant, faisant même de lui un candidat au titre. Malheureusement après le Canada, les choses se sont gâtées, même si le Polonais a fini à une belle quatrième place finale au championnat.

Rappelons qu’avant le début de la saison 2011, Robert Kubica (alors chez Renault) a souffert d’un terrible accident de rallye en Italie, ce qui l’a très longtemps tenu éloigné des circuits, jusqu’à ce qu’il revienne courir chez Williams en 2019. Il est à présent pilote d’essais chez Alfa Romeo et a d’ailleurs pris part à la première séance d’essais libres en France et en Hongrie.

La carrière de Robert Kubica semblait très prometteuse avant son accident, et Krack se souvient de lui.

"Le meilleur que j’ai jamais vu. En talent pur, je pense à la manière qu’il a de décrire la voiture, je pense qu’il est très, très, très fort."

Krack avait également travaillé avec Sebastian Vettel chez BMW-Sauber, avant de le retrouver chez Aston Martin en 2022.

La principale raison de la chute de performance de la BMW-Sauber en 2008 a été la décision de BMW de se concentrer sur la voiture de 2009, avec les gros changements de règlement. Cette décision a d’ailleurs conduit Mike Krack à quitter l’équipe après 8 ans passés chez Sauber.

"Vous vous rappelez que je suis parti ? Il y a un lien ici", confirme le Luxembourgeois.

"Nous avions travaillé tellement dur depuis 2001 pour devenir une équipe qui gagne. Une équipe gagnante est peut-être faux, car nous avons gagné uniquement une course au final, mais nous avons fait la pole à Bahreïn, je crois que nous étions deuxièmes à Melbourne. Donc je pense, on va dire, une équipe sur le podium. C’était une si belle ascension toutes ces années, avec ces progrès."

Krack admet avoir été frustré d’avoir dû arrêter le développement en 2008 pour se concentrer sur la monoplace de 2009, même s’il avait lui-même des inquiétudes quant aux changements prévus.

"J’étais un peu inquiet du nouveau règlement, parce qu’en 2009 on avait l’introduction du KERS. C’était encore très ouvert, si son utilisation allait être obligatoire ou non, sur la puissance qu’on aurait avec, et tous ces détails techniques. Je ne savais pas trop comment on allait faire face. Donc on a poussé très, très dur pour essayer de tout faire pour gagner le championnat et développer la voiture autant qu’on pouvait, jusqu’à la fin. Mais continuer à travailler sur la voiture de 2008 n’était pas inclus dans le plan. C’était très, très difficile parce qu’on pensait qu’on aurait pu faire mieux."

Fin 2009, BMW choisit de quitter la F1 après une année difficile, et Krack pense que s’ils avaient gagné le titre avec Kubica en 2008, le manufacturier allemand serait resté plus longtemps dans la catégorie reine.

"Je pense que oui, ils seraient restés. Mais honnêtement je n’en faisais plus partie en 2009. Pour quelles raisons se sont-ils retirés : seulement le succès ou d’autres choses ? Il y avait aussi et surtout la crise financière à cette époque, donc il faudrait demander aux dirigeants."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos