Formule 1

Kovalainen a aidé Bottas à trouver le point fort de Hamilton

Le Britannique fait la différence au freinage

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 juin 2020 - 17:02
Kovalainen a aidé Bottas à trouver le (...)

Heikki Kovalainen a été coéquipier de Lewis Hamilton chez McLaren en 2008 (photo) et 2009, et a pu guider l’un de ses compatriotes, Valtteri Bottas, lorsque celui-ci s’est mesuré au Britannique chez Mercedes. L’ancien pilote de F1 n’a pas donné de conseil précis mais lui a révélé le domaine qu’il considère comme le meilleur chez Hamilton.

"J’ai parlé quelques fois à Bottas après des Grands Prix, il était dans sa première année chez Mercedes en 2017, et il avait eu des difficultés avec la dégradation par rapport à Lewis" se souvient Kovalainen.

"Et surtout la dégradation des pneus arrière, il était incapable de garder les gommes tendres en vie comme le faisait Lewis, et je me souviens que l’on parlait, après Bahreïn je pense, et je lui racontais mon expérience avec Lewis. Je lui ai dit de prêter attention à ses freinages et à son style basse vitesse, car c’est ce qui le rend très fort."

"Et je crois que Valtteri est tombé d’accord sur cela, mais je ne lui ai pas donné de conseils. Je pense qu’il peut trouver lui-même ce qu’il lui faut, et il l’a très bien fait au fil des ans. Mais nous avons discuté de temps à autre."

Kovalainen explique la différence de style de pilotage entre lui et Hamilton, et révèle que sa manière de prendre les virages était plus proche de celle d’autres champions du monde de F1.

"Je mettais de la charge dans les pneus, les virages étaient assez longs et les ingénieurs de McLaren me disaient que le style de Fernando Alonso, Kimi Räikkönen et Mika Häkkinen était assez similaire, avec beaucoup de vitesse dans les virages et des courbes assez longues."

"Tandis que Lewis, de son côté, freine tard, fait tourner la voiture brutalement, mais a une sortie plus droite, et les pneus ont moins d’énergie. Je me souviens de ce domaine en particulier, les zones de freinage étaient toujours les endroits où j’étais en difficulté face à lui."

Mercedes

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less