Key : Norris est capable de repousser les limites de la voiture

Le directeur technique de McLaren F1 est impressionné

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 août 2022 - 17:18
Key : Norris est capable de repousser

James Key, le directeur technique de McLaren F1, a été interrogé sur le rapport de l’équipe avec ses pilotes cette saison. Lando Norris domine nettement Daniel Ricciardo, et l’ingénieur admet être impressionné par les capacités du Britannique.

"Lando est encore au début de sa carrière à bien des égards. Il travaille chez McLaren, en tant que pilote de F1, depuis aussi longtemps que moi, c’est-à-dire trois ans" rappelle Key. "Donc, je pense qu’il progresse encore, qu’il prend des mesures tout le temps et qu’il fait un travail absolument formidable pour nous."

"Je pense que son grand point fort est qu’il est très constant. D’une course à l’autre, il est capable de repousser les limites de la voiture, de trouver les réglages dont il a besoin, de réagir très bien, ce qui est génial. Et il fait un travail splendide pour nous."

Et Key d’expliquer que la collaboration entre les deux pilotes est cruciale pour McLaren : "Daniel contribue tout autant par son feedback technique. Et ils ont un feeling très similaire avec la voiture. Donc, c’est toujours bon d’avoir ce point de corrélation des deux pilotes. Quand vous arrivez à la limite, vous parlez de détails plus fins."

"Et chaque pilote a une différente sensibilité. Chaque pilote a une limite sur un tour donné. Et le retour d’information sur la sensation d’attaquer, d’être sur le fil du rasoir, est légèrement différent. Mais la vue d’ensemble est très similaire, et ils nous donnent un retour cohérent. Donc, Daniel nous donne un retour aussi bon que celui de Lando."

Les problèmes de Ricciardo liés à la MCL36 ?

Ricciardo connait une nouvelle saison très difficile avec McLaren, mais Key révèle que les problèmes de l’Australien ne sont pas les mêmes qu’en 2021, et qu’ils dépendent aussi de la MCL36 : "Je dirais qu’ils sont un peu différents. La voiture est complètement différente. Nous ne recréons pas certaines des performances maximales que nous avons trouvées avec la voiture de l’année dernière."

"Quand elle était forte, elle était très forte, mais nous avons eu des courses où elle a vraiment été en difficulté. Donc, nous n’avons pas obtenu ce pic avec la voiture. De même, nous savons que nous avons certaines faiblesses."

"Je pense que chaque équipe en a, et elles affecteront un pilote légèrement différemment d’un autre. Et nous travaillons avec nos deux pilotes pour remédier aux faiblesses qu’ils soulignent et qui leur sont propres, ainsi qu’à l’ensemble de la voiture."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos