Jordan raconte comment il est devenu manager de Newey

Un vieil ami transformé en conseiller "au fil des ans"

Par Emmanuel Touzot

16 mai 2024 - 14:36
Jordan raconte comment il est devenu

Eddie Jordan a été discrètement annoncé comme manager d’Adrian Newey dans le communiqué de presse annonçant le départ de l’ingénieur britannique de Red Bull. L’ancien patron d’équipe en F1 explique comment les deux hommes se sont retrouvés à travailler ensemble, alors qu’il se connaissent depuis plus de 30 ans.

"Il faut rendre hommage à Ian Phillips, qui était son directeur d’équipe à l’époque de Leyton House, à la fin des années 80" note Jordan dans le podcast Formula for Success. "Voilà jusqu’où je remonte avec Adrian. Il y a des histoires drôles... J’ai toujours eu des appréhensions. Adrian est tellement intelligent que je me suis demandé si je devais me trouver dans la même pièce que lui."

"Il pense différemment de moi. Il n’a pas la même apparence que moi. La seule chose que nous avons en commun, c’est un amour total pour la musique. Derrière cette personne se cache une rock star. Glastonbury ne se fait pas sans qu’il y soit. Le festival de l’île de Wight..."

"Au fil des ans, il m’a dit ’Eddie, je ne suis pas content de ceci, ou j’aime cela’. Nous faisons de la voile et il dit ’j’aime ça, c’est un bon moyen de me reposer de la course automobile, qui me rend fou’. Nous connaissons le nombre de championnats qu’il a remportés pour les pilotes et les équipes. Il y en a 25 au total."

"J’ose dire qu’au rythme où va Max Verstappen, il en rajoutera cette année. Je dois rappeler à tout le monde qu’il fait toujours partie de l’équipe Red Bull, à l’heure où nous parlons. Il est toujours déterminé à ce que, lorsqu’il partira, ce soit une célébration. Et c’est ce qu’il faut faire."

Adrian Newey a annoncé qu’il continuerait quelques années de plus en Formule 1 (à lire ici), et sa destination semble être Ferrari. Mais Jordan conseille à toutes les équipes intéressées d’appeler Newey, laissant entendre que rien n’est signé.

"Il est actuellement en Angleterre. Je suggère à tout le monde de l’appeler. Il a raconté que son père était vétérinaire dans son enfance, mais qu’il voulait être ingénieur. Il a pris sa retraite à 65 ans et l’a toujours regretté."

"Je peux me tromper. D’un côté, il a 66 ans, il a plus d’argent que de temps. Il n’a pas besoin de suivre cette voie. Je pense qu’il y a une autre saison en jeu pour lui, en termes de contrat. Ce sera lui."

Jordan "ne fait pas de recommandations" à Newey

Et Jordan de préciser son rôle, mais aussi celui que jouera Amanda Newey, la femme d’Adrian : "Mon rôle est très clair. Je rassemble les informations. Je les mets sur papier. Je ne fais pas de recommandation. Il me demande de temps en temps ce que je ferais à sa place. Je lui explique comment je vois les choses, en lui disant que je ne suis pas impartial."

"Je lui dis que c’est comme ça que je vois les choses, mais qu’il se peut que j’aie un préjugé favorable à ce qu’il fasse des courses ou des rallyes autour du monde. Nous comprenons nos mentalités respectives."

"Amanda doit faire partie de cette configuration. Elle peut vouloir continuer à courir si c’est important pour eux en tant que famille. Ou bien elle pourrait dire ’mettez les chiens sur le bateau’. Je n’ai aucune idée de ce qui va se passer."

L’Irlandais salue enfin les capacités intellectuelles de son ami et client : "Je lui dis ’Adrian, quand tu as un crayon dans la main et que tu regardes une planche à dessin, tu n’as pas d’égal’. Si vous lui enlevez le crayon, il devient comme nous tous. Je suis sérieux, c’est un homme normal."

"Mais à l’intérieur de ce cerveau, il y a quelque chose de très intelligent qui sort. Il a toujours raison. C’est un génie lorsqu’il s’agit d’évaluer comment tirer parti des règles, comment en tirer le meilleur parti, comment s’assurer que l’équipe et la voiture maximisent toutes les possibilités."

Red Bull

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos