Formule 1

Jerez affirme être le 1er circuit ’en réserve’ pour la F1 en 2022

En cas d’annulation d’un autre Grand Prix

Recherche

Par Olivier Ferret

2 novembre 2021 - 12:12
Jerez affirme être le 1er circuit (...)

Le circuit de Jerez, un circuit du sud de l’Espagne bien connu de la F1 pour ses courses dans les années 80 et 90 avant de devenir le théâtre de nombreux essais privés (les derniers en 2015, photo), affirme être le premier dans la file d’attente en tant que circuit de remplacement potentiel pour la Formule 1 en 2022.

La F1 a récemment annoncé un calendrier de 23 courses pour la saison prochaine, mais des points d’interrogation restent toujours en place à cause du Covid-19. Une reprise épidémique hivernale, un variant, pourrait de nouveau tout chambouler.

A ce sujet, la situation politique à Melbourne, par exemple, est particulièrement instable à l’heure actuelle, et des doutes persistent également sur Montréal et Suzuka.

De plus, Imola, Barcelone, Singapour et Austin n’ont pas encore signé de contrats pour 2022, tandis que le nouveau tracé de Miami est soumis à l’homologation de la FIA.

"Nous sommes numéro 1 en réserve avec Jerez," lance le ministre régional du Tourisme Juan Marin.

"Au moment où une épreuve de championnat du monde sera annulée, nous pourrions y participer."

Il a déclaré que cela ne coûterait à la région qu’entre 3 et 5 millions d’euros.

La perspective d’un potentiel deuxième Grand Prix en Espagne est évidemment bien accueillie par Fernando Alonso.

"Je l’ai vu aux infos," commente le pilote Alpine F1. "J’espère que nous pourrons avoir deux courses en Espagne.

"Nous l’avions déjà eu avec Valence et Barcelone et ce serait très bien pour notre pays et nos fans qui pourraient voyager pour voir deux événements en vrai. J’espère que cela arrivera."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less