Formule 1

Jean Todt fait le point sur la sécurité du sport auto à Monza

Après le décès de Hubert à Spa

Recherche

Par Olivier Ferret

7 septembre 2019 - 13:59
Jean Todt fait le point sur la (...)

Jean Todt, le président de la FIA, est à Monza et il a logiquement été questionné sur la sécurité en monoplaces après le décès d’Anthoine Hubert à Spa.

Depuis on a appris que Juan Manuel Correa, qui l’avait percuté, a été placé en coma artificiel suite au déclenchement d’une détresse respiratoire.

Le Français regrette que la Formule 2 ait vécu une tragédie et pourrait potentiellement en vivre une 2e si l’état de Correa (critique mais stable) ne s’améliorait pas.

"Nous devons apprendre de ce qui s’est passé. Une vie de perdue, c’est une vie de trop, mais cet accident doit nous permettre de comprendre ce que nous pouvons faire mieux, pour améliorer sans cesse les choses," explique Todt.

"Le sport automobile ne sera jamais sûr à 100%, malheureusement. Mais il tue moins que d’autres sports. On peut en voir plus en cyclisme pro. Mais on ne peut pas s’en réjouir parce qu’une victime c’est toujours trop. Nous voulons nous battre mais malheureusement le sport auto est un sport dangereux. Moins qu’avant mais il l’est toujours. Et parfois il y a une sorte de réveil brutal concernant cela."

Todt a aussi salué la persévérance de la FIA pour l’introduction du Halo alors que les critiques ont été vives à l’époque.

"Les gens ont la mémoire courte, enfin certaines personnes. Elles n’en voulaient pas, le sport n’en avait pas besoin. Et maintenant on dit qu’il faut plus que le Halo. C’est très lié aux émotions. Nous devons décider, nous avons la responsabilité d’éviter des accidents tragiques. Mais nous ne pouvons pas tout éviter."

Le bilan reste lourd pour 2019 comme le rappelle Todt.

"Nous en sommes à 21 morts liées au sport auto dans le monde, toutes catégories confondues. Cela inclut des spectateurs et des commissaires. Nous monitorons la F1, la F2 et la F3 mais aussi tout le reste, y compris le karting parce qu’il y a des milliers de pratiquants. Nous voulons éviter au maximum les blessés."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less