Formule 1

‘Je ne suis plus le même pilote’ : Riccardo admet qu’il n’était pas très en confiance l’an dernier

Il veut quitter Renault avec le sentiment du devoir accompli

Recherche

Par Alexandre C.

26 novembre 2020 - 19:57
‘Je ne suis plus le même pilote’ : (...)

Le Grand Prix de Turquie, conclu sur une 10e place décevante pour Ricciardo alors que Racing Point et McLaren inscrivaient de bons points, ne gâchera pas pour autant la saison 2020 de l’Australien. Chez Renault, surtout en deuxième moitié de saison, il a en effet pris du plaisir, avec deux excellents podiums à la clef.

Ces deux dernières années, Daniel Ricciardo aura donc vraiment progressé avec Renault – écurie qu’il quittera l’an prochain pour McLaren. Et même l’Australien le voit, en comparant des caméras embarquées.

« Oui, j’ai pris du plaisir cette saison. Aujourd’hui, j’ai regardé une de mes caméras embarquées de Bahreïn, ici l’année dernière, qui était la deuxième course de 2019, et ma deuxième course dans la Renault, et c’est drôle parce que je sais que c’était moi dans la voiture, je sais ce qui me passait par la tête et ça semblait une vieille caméra embarquée de moi-même. »

« Je peux même voir des tendances ou un manque de confiance en moi dans certaines zones de la piste, alors je regarde ça maintenant et je me dis "OK, ce n’est pas le même pilote qui était là il y a 18 mois". J’ai vraiment fait beaucoup de chemin avec cette équipe et cette voiture, et je me sens beaucoup plus à l’aise maintenant. »

« Cette année a donc été solide, j’ai pris beaucoup de plaisir. C’est difficile de parler de soi en termes élogieux, mais j’ai été très satisfait de mes performances, au top. Il en reste encore trois Grands Prix à faire, donc si je termine ces trois années en beauté, je dirai que c’est ma meilleure saison. »

Que Renault finisse 3e ou 6e, le bilan sportif sera positif sur le plan personnel pour Daniel Ricciardo. Et sur le plan émotionnel ? N’était-il pas trop dur de vivre ces mois avec Renault, en sachant qu’il partirait pour McLaren l’an prochain ?

« Passer à autre chose et quitter l’équipe où vous avez noué des relations et travaillé en étroite collaboration avec elle, ce n’est jamais facile. Ces décisions ne sont pas faciles et il n’est pas aisé de passer à autre chose. Je suis une personne assez, disons, je ne sais pas si affectueuse est le mot, mais je suis une personne émotive. Donc, passer à autre chose me rend parfois difficile, mais j’ai le sentiment que cette année a certainement consolidé une grande partie de ce que je voulais tirer de ce chapitre, et de ma carrière chez Renault. »

« L’année dernière a certainement été une année de compréhension entre moi et l’équipe. Cette année, nous avons certainement franchi un cap, et beaucoup d’entre nous dans l’équipe peuvent dire ouvertement que nous avons fait encore mieux que ce que nous avions prévu. Deux podiums, c’est très bien, et ce n’est pas encore fini. Je veux certainement clore ce livre de la meilleure façon possible. »

« C’est tellement serré, et je continue à penser à Racing Point et McLaren, mais il y a aussi Ferrari dans la mêlée. C’est donc très serré. Je veux vraiment triompher de ces batailles pour repartir avec un sentiment de satisfaction. Cela aura un grand impact sur la façon dont je me sentirai en partant. Je vais donc tout mettre sur la table et je vais avancer avec bonheur. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less