Formule 1

‘Je n’ai jamais été Mad Max’ : Verstappen, un pilote plus mature qu’on ne le dit ?

Christian Horner le pense aussi

Recherche

Par Valentin Vilnius

8 mars 2019 - 08:07
‘Je n'ai jamais été Mad Max' : Verstappen,

A 21 ans et après quatre saisons en F1, Max Verstappen paraîtrait presque comme un vieux briscard de la discipline… Il sera même, pour la première fois dans sa carrière, le pilote le plus expérimenté chez Red Bull, puisque Pierre Gasly, bien que plus âgé, dispose de moins d’expérience en F1.

L’arrivée de Lando Norris, 19 ans, chez McLaren, donnera encore un nouveau petit coup de vieux au Néerlandais. Le principal intéressé a lui-même bien conscience qu’il ne peut plus se décrire comme un tout jeune talent.

« Je ne peux plus me considérer ainsi, parce que j’ai déjà disputé quatre saisons. Ce sera ma cinquième saison, donc je n’ai plus d’excuses, il faut être mature. »

Pour autant, y compris lors de la première moitié de saison 2018, Max Verstappen n’a pas donné l’image d’un pilote mature en piste, en commettant bien trop d’erreurs de jugement ou de précipitation. A l’issue du Grand Prix du Brésil l’an dernier, il avait même provoqué une altercation avec Esteban Ocon, ce qui lui valut deux jours de travaux d’intérêt général, comme en avait décidé la FIA. Aux yeux de certains, Max Verstappen était alors plus que jamais ‘Mad Max’…

« Je n’ai jamais été Mad Max » rétorque le pilote Red Bull. « J’étais juste Max, le Max qui essayait d’obtenir le meilleur résultat possible pour l’équipe. »

« Comme pilote, j’essaie toujours d’être le même gars » se justifie Max. « J’essaie toujours d’obtenir le meilleur résultat. Je ne suis pas là pour finir 2e ou 3e. Je suis un gagnant, je veux gagner chaque course à laquelle je participe. »

« Si vous êtes dans la lutte pour le titre, parfois, la 2e place suffit. Mais je n’ai jamais été encore dans cette position, donc à chaque fois que j’ai l’opportunité de gagner une course, je cherche toujours à m’en saisir. »

« Mon but est d’être là pour encore 15 ans, au moins. Dans 11 ans, j’aurai 32 ans. Peut-être que je pourrai conduire jusqu’à mes 36, 37 ou 40 ans. Cela dépendra de mon amour pour la F1 aussi. Peut-être 42. »

En tant que pilote le plus expérimenté chez Red Bull, Max Verstappen devra justement prouver qu’il a gagné en sagesse et maturité.

« Ils m’écouteront peut-être un peu plus » confirme-t-il, « mais cela ne m’inquiète pas, je n’y pense pas trop, parce que je me sens à l’aise avec ce que je fais aujourd’hui. Je sens que je donne les bonnes informations. Donc j’ai juste hâte que cela commence. »

« Je pense que j’avais déjà appris à le faire en karting, en travaillant avec mon père. Etre attentif aux détails était très important, parce qu’en karting, les écarts sont encore plus faibles, donc tout ce que vous pouvez trouver va vous donner un avantage pour la victoire. »

Max Verstappen a-t-il autant mûri qu’il le prétend ? Telle est l’opinion de son directeur d’écurie, Christian Horner.

« Il a tant évolué. Inévitablement, quand les choses se passent mal, il y a de la frustration. Mais il est pleinement embarqué dans notre voyage avec Honda. »

« Sa maturité a augmenté, nous l’avons vu au cours de l’an dernier. Il est juste plus équilibré, car il a plus d’expérience. Il est plus sage, il est juste dans une meilleure situation pour faire face à la pression placée sur lui. »

Red Bull

expand_less