Japon, EL1 : Verstappen en tête, Sargeant dans le mur à Suzuka

La série noire continue pour Williams F1

Par Emmanuel Touzot

5 avril 2024 - 05:32
Japon, EL1 : Verstappen en tête, (...)

Le Grand Prix du Japon a débuté de manière très matinale, avec des EL1 disputés à 11h30 locales, soit 4h30 en France. La météo était incertaine et le ciel était grisâtre au moment de lancer la séance.

Ayumu Iwasa a remplacé Daniel Ricciardo pour ces essais, permettant à RB F1 d’aligner un duo 100 % japonais avec le pilote de F2 et Yuki Tsunoda. Chez Williams, l’équipe était de retour à deux voitures, Logan Sargeant ayant repris le châssis endommagé puis réparé à Melbourne.

Red Bull apporte de nouvelles entrées d’air sur ses pontons, ainsi qu’un nouveau plancher et des écopes de freins revues à l’avant. Ferrari a un nouvel aileron arrière et une nouvelle suspension à l’arrière. McLaren amène de nouvelles écopes de freins à l’avant.

Chez Aston Martin, il y a un ensemble d’évolutions, comprenant notamment des pontons redessinés et un nouveau plancher. Ce vendredi, seul Lance Stroll les a sur sa monoplace, le deuxième ensemble n’arrivant qu’aujourd’hui à Suzuka. Fernando Alonso en bénéficiera dès demain.

Alpine apporte un nouvel aileron avant, un nouveau beam wing, ainsi qu’un châssis au poids réduit. Williams F1 a un aileron avant et un aileron arrière revus. RB F1 a un nouveau plancher, tout comme Stake F1. Mercedes et Haas n’apportent aucune nouveauté ce week-end.

Lando Norris a signé une première référence en 1’31"781 avec des pneus mediums, devant Sergio Pérez, équipé lui de gommes dures. Fernando Alonso s’est placé proche, tout comme George Russell, qui a ensuite été battu par Charles Leclerc, qui avait des gommes dures au début de ces EL1.

Carlos Sainz était septième, en pneus durs comme les Red Bull et l’autre Ferrari. Yuki Tsunoda s’est emparé de la huitième place provisoire en mediums, et Max Verstappen a signé le neuvième temps, lui aussi en durs.

Lance Stroll est rentré au stand avec des dégâts sur les grilles de support des sondes pour les tests aéro liés au nouvel ensemble de pièces chez Aston Martin. Le Canadien a dû subir un changement d’aileron arrière imprévu.

Les pilotes se sont relancés pour un tour rapide alors que le ciel s’assombrissait un peu plus, et Alonso a signé le même chrono que Norris, au millième de seconde près. Après 17 minutes de séance, ils étaient 6 à se tenir en moins de deux dixièmes. Verstappen a progressé en septième place, à seulement 0"166.

Verstappen s’est finalement installé en tête en 1’31"463. A la mi-séance, plusieurs pilotes ont chaussé des pneus tendres, dont Hamilton qui a signé un 1’30"543. Le drapeau rouge a ensuite été déployé après une sortie de piste de Logan Sargeant.

Le pilote Williams F1 a mordu dans l’herbe à l’extérieur de la courbe Dunlop, puis a perdu le contrôle et surfé sur les graviers jusqu’au mur de pneus. La voiture a tapé par l’avant puis par l’arrière, et la facture aurait pu être bien plus salée pour l’Américain.

La séance a été relancée avec 17 minutes restantes. Tous les pilotes sont ressortis, à l’exception de Sargeant évidemment, tandis que les pilotes Alpine sont sortis en décalage. Nico Hülkenberg a écopé d’un drapeau noir et blanc pour non-respect de la ligne à la sortie des stands.

Verstappen a immédiatement amélioré en 1’30"056, et Pérez s’est placé à près de deux dixièmes de son équipier. Alonso a signé le quatrième chrono, et Sainz a pris la troisième position. Alex Albon a placé sa Williams en neuvième position.

Russell s’est positionné juste devant Hamilton, et Iwasa a signé le dixième temps, tandis que Tsunoda a pris la septième place. Oscar Piastri s’est installé septième, et Leclerc est remonté au sixième rang. Lando Norris a progressé mais est resté à la même position.

Les chronos n’ont pas trop bougé en fin de séance, seul Esteban Ocon a réussi une belle progression en remontant en 11e position. Les pilotes se sont surtout concentrés sur des longs relais pour préparer la course de dimanche.

Verstappen et Pérez signent un doublé pour Red Bull, devant Sainz, Russell, Hamilton et Leclerc. Alonso suit devant Piastri, tandis que Tsunoda et Norris complètent le top 10. Ocon est 11e, Gasly 17e, et Sargeant dernier après son accident.

Pos.PiloteVoitureTempsTours
01 Max Verstappen Red Bull Honda RBPT RB20 1:30.056 18
02 Sergio Pérez Red Bull Honda RBPT RB20 1:30.237 18
03 Carlos Sainz Ferrari SF-24 1:30.269 20
04 George Russell Mercedes W15 1:30.530 18
05 Lewis Hamilton Mercedes W15 1:30.543 23
06 Charles Leclerc Ferrari SF-24 1:30.558 18
07 Fernando Alonso Aston Martin Mercedes AMR24 1:30.599 20
08 Oscar Piastri McLaren Mercedes MCL38 1:31.165 23
09 Yuki Tsunoda RB Honda RBPT VCARB 01 1:31.230 20
10 Lando Norris McLaren Mercedes MCL38 1:31.240 22
11 Esteban Ocon Alpine Renault A524 1:31.935 19
12 Alex Albon Williams Mercedes FW46 1:31.943 18
13 Nico Hülkenberg Haas Ferrari VF-24 1:31.958 19
14 Valtteri Bottas Stake F1 Kick Sauber C44 1:32.054 17
15 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR24 1:32.055 17
16 Ayumu Iwasa RB Honda RBPT VCARB 01 1:32.103 22
17 Pierre Gasly Alpine Renault A524 1:32.277 23
18 Guanyu Zhou Stake F1 Kick Sauber C44 1:32.638 18
19 Kevin Magnussen Haas Ferrari VF-24 1:32.803 21
20 Logan Sargeant Williams Mercedes FW46 1:33.204 10

Red Bull

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos