Formule 1

James Key craint que la F1 perde son côté innovant

L’interdiction du DAS est regrettable

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 février 2020 - 17:42
James Key craint que la F1 perde (...)

Le DAS inventé par Mercedes cette année a impressionné le paddock de la F1 à Barcelone, mais la FIA a déjà posé une interdiction (sous sa forme actuelle) à son sujet pour l’an prochain. James Key, le directeur technique de McLaren, craint que la discipline ne soit trop restrictive.

"Nous devons laisser l’innovation technique libre en F1, tout en gardant des limites pour pas que ça devienne trop cher, et l’on pourra contrôler ça avec le budget plafonné, et en s’appuyant sur des technologies auxquels seuls certains ont accès" explique-t-il.

Selon lui, il faut laisser une marge de manœuvre aux innovations techniques, d’autant qu’elles seront forcément limitées par le plafond budgétaire qui arrive l’année prochaine : "Je pense qu’il faut permettre aux innovations de faire la différence."

"J’espère que dans un environnement où les règles seront un peu plus restrictives en 2021, et où les coûts seront également plafonnés, tout dépendra davantage des pilotes, de l’ingénierie et de l’aspect opérationnel, de la qualité de ce que vous faites plutôt que de vos dépenses. Et une partie de cela est de pouvoir innover".

Quant au fameux DAS, l’ingénieur ne perd pas espoir de pouvoir le développer, bien que le directeur de McLaren, Andreas Seidl, ait affirmé que l’équipe ne travaillerait pas dessus.

"C’est une idée intelligente. Bravo à Mercedes, c’est bien de voir ça, c’est ce que la F1 doit faire. Nous l’avons étudié, et nous avons essayé de quantifier [le travail qu’il demanderait] et étudié les implications. Notre décision de le faire dépendra de la vitesse à laquelle nous réglons nos priorités."

Retrouvez toutes les photos de la journée d’essais à Barcelone en cliquant ici (galerie mise à jour régulièrement).

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less