Formule 1

‘J’aurais adoré attaquer Daniel mais…’ Le crash Verstappen-Hamilton a servi de leçon à Norris

Il la joue collectif pour McLaren

Recherche

Par Alexandre C.

13 septembre 2021 - 07:48
‘J’aurais adoré attaquer Daniel mais…’ (...)

Depuis le début d’année, Lando Norris domine Daniel Ricciardo chez McLaren et pourtant c’est bien l’Australien qui a inscrit la première victoire de l’équipe depuis le Brésil 2012 (avec Jenson Button), ce dimanche à Monza.

Derrière son coéquipier, Lando Norris a paru un moment frustré en se plaignant du rythme du Honey Badger ; mais après l’arrivée, a tout de suite affiché un très large sourire pour la jouer collectif. L’ambiance reste bonne dans l’équipe orange qui marque 44 points en un jour (et 45 en un week-end grâce aux qualifications sprint).

Lando Norris n’est donc pas frustré : qu’on se le dise, son meilleur résultat en F1 (2e place) lui suffit pour l’heure.

« C’est incroyable. Le principal, c’est ce que cela signifie pour moi est notre résultat en tant qu’équipe. Que je sois deuxième, troisième ou premier, je pense que la meilleure chose à faire est d’avoir ce doublé pour l’équipe, d’obtenir le maximum de points et c’est un sentiment tellement cool de faire partie de cela. »

« Je suis un peu perdu pour trouver les mots d’une certaine façon… mais je suis heureux pour moi d’être ici à nouveau, sur le podium ; et pour nous d’avoir exécuté la course comme nous l’avons fait avec les dépassements et la stratégie et la défense de nos positions. Et je suis heureux pour Daniel et toute l’équipe parce que c’est une réussite assez impressionnante pour nous tous. »

Lando Norris n’a-t-il jamais eu à l’esprit d’attaquer son coéquipier pour remporter sa toute première victoire en F1 ? Sur le papier c’était très tentant ! Mais l’incident entre Lewis Hamilton et Max Verstappen lui a servi de leçon.

« Je me suis rapproché un peu plus sur un tour et je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu quelques flashs en voyant l’incident entre Max et Lewis, parce que je l’ai bien vu dans mes rétroviseurs. Donc quand j’ai pensé, peut-être que je vais essayer, ça a clignoté dans ma tête, et j’ai pensé que peut-être... ce n’est pas la décision la plus sage. »

« J’aurais adoré aller chercher la victoire, mais je pense que je suis tout aussi heureux de notre première et deuxième place. Le sentiment que j’ai pour l’équipe est prioritaire sur mon propre ressenti d’une certaine manière. »

Car Lando Norris sait que s’il veut s’inscrire dans le long terme à Woking, ce genre d’esprit d’équipe ne peut que lui apporter des contrats pluriannuels pour l’avenir...

« Je suis ici pour de nombreuses années encore, je l’espère, surtout avec McLaren et toute l’équipe, donc je sens que j’ai encore une opportunité dans le futur pour essayer et foncer. Mais à ce moment-là, j’étais heureux de rester là où j’étais. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less