‘J’ai gagné la dernière fois’ : Vettel ironise sur sa ‘victoire volée’ de 2019 au Canada

Le pilote explique ses progrès avec sa F1

Recherche

Par Alexandre C.

18 juin 2022 - 16:09
‘J'ai gagné la dernière fois' :

4e en EL2 à Montréal, 6e lors de la dernière course à Bakou… Sebastian Vettel semble en forme chez Aston Martin F1. Bien plus que son coéquipier Lance Stroll.

Le regain de performance chez Sebastian Vettel peut-il être durable ? Est-il dû aux évolutions reçues à Barcelone ?

Devant la presse à Montréal, le quadruple champion du monde a fait le point.

« Elle s’améliore un peu. Nous n’avions pas de nouvelles pièces lors des deux dernières courses, mais nous avons pu expérimenter un peu plus avec les réglages, les ajuster un peu plus, comprendre un peu mieux où la voiture veut être parce que, vous savez, gardez à l’esprit qu’à Barcelone, c’était une toute nouvelle voiture et que nous n’avions pas encore d’expérience avec cette voiture. »

« Donc oui, nous avons encore quelques idées pour ce week-end qui, je l’espère, nous aideront à être à nouveau compétitifs et, vous savez, à lutter dans ce milieu de grille. C’est très serré, vous avez Alpine, Alpha Tauri, Sauber ou Alfa, nous-mêmes et si Williams a un bon week-end, ils peuvent aussi être là, donc c’est serré, serré et si nous arrivons à trouver un petit extra, alors ça commence immédiatement à payer et à être mieux. Nous verrons bien. J’aime le circuit et j’espère que nous aurons un bon week-end. »

Le pilote Aston Martin F1 peut-il même espérer un nouveau top 6 à Montréal, après son top 4 en essais libres hier ?

« Nous devons aussi être réalistes. Finir dans les points pour nous est un grand succès. Évidemment, nous avons bénéficié de deux positions à Bakou parce que les Ferrari n’ont pas terminé. Mais oui, si nous pouvons être dans cette fourchette, si nous pouvons nous qualifier autour de la 10e place et puis courir là aussi, alors c’est bon pour nous. »

« Vous savez, vous avez déjà quatre positions complètement verrouillées à l’avant, et puis deux autres avec une Mercedes qui sont habituellement en avance sur le milieu de grille. Et puis vous avez ces quatre positions restantes. »

« Je pense que McLaren sera de nouveau plus fort. Peut-être que Bakou n’était pas leur tasse de thé. Peut-être qu’ils auront un peu de mal ici aussi avec le grand aileron arrière qu’ils ont. Donc nous verrons. Mais oui, ça ne va pas être facile, mais nous allons nous battre et essayer de presser tout ce que nous pouvons. »

Sebastian Vettel a dit aimer ce circuit... et quand on lui demande pourquoi, l’ancien pilote Ferrari fait un clin d’œil en rappelant le Grand Prix de 2019. Il avait franchi la ligne d’arrivée en premier mais avait été pénalisé de 5 secondes pour avoir gêné Lewis Hamilton qui tentait de le dépasser - ce qu’il n’avait pas du tout apprécié en intervertissant les panneaux premier et deuxième à l’arrivée !

« J’ai gagné la dernière fois ici, du moins j’en avais l’impression. »

« Oui, je suis clairement passé à autre chose, comme vous pouvez le voir. Non, le Canada a toujours été un bon endroit. J’ai aimé, j’ai apprécié venir ici, c’est un endroit rude. Comme d’autres l’ont dit, c’est techniquement exigeant et avec les vibreurs, ça peut être assez dur. Je ne sais pas comment la voiture de cette année se comportera ou si je l’aimerai, avec les voitures de cette année en général. Mais oui, c’est un circuit où le pilote peut aussi faire la différence. Donc on va voir ce qu’on peut faire. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos