Formule 1

Interview - Ricciardo : Il faudrait raccourcir les week-ends de course

"Si on doit disputer un Grand Prix chaque semaine"

Recherche

Par Olivier Ferret

7 avril 2020 - 16:49
Interview - Ricciardo : Il faudrait (...)

Depuis le début du confinement, les acteurs de la Formule 1 donnent régulièrement des nouvelles par visio-conférence.

Le pilote Renault F1 Daniel Ricciardo a répondu aux questions de Laurent Dupin pour Canal+. Morceaux choisis !

Qu’as-tu fait depuis l’annulation du GP d’Australie ?

D’abord j’ai pleuré... Maintenant je m’entraine physiquement. Pendant l’intersaison on a fait les essais hivernaux, puis j’étais prêt mentalement et physiquement pour débuter la saison de Formule 1. J’ai la sensation que mon corps et mon esprit sont toujours dans cet état tourné vers la compétition. J’essaie d’optimiser le temps passé ici pour rester fort et en bonne santé. Quand la saison débutera, je sais que je serai préparé à 100%.

C’était la bonne décision d’annuler le GP d’Australie, mais as-tu digéré cette situation, car c’était décevant pour tes supporters et toi ?

A posteriori, c’était la bonne décision. Mais nous étions si proche du début du GP... On a fait la conférence de presse jeudi dans le paddock, 24 heures plus tard on aurait dû être dans nos monoplaces. Sur le coup, c’était difficile à accepter, car nous étions prêts à courir. Les équipes, les mécaniciens avaient préparé les voitures. La décision est tombée au dernier moment, mais c’était la bonne chose à faire. Ils auraient pu décider plus tôt, mais il y avait un espoir et ils ont poussé le plus loin possible. C’était dommage, mais c’était la chose à faire.

Est-ce que c’est décevant aussi car tu avais une bonne voiture ?

La dernière journée d’essais hivernaux à Barcelone a été très positive. Comme toutes les équipes et tous les pilotes, nous étions très curieux en arrivant à Melbourne, on voulait courir pour découvrir le niveau de performance des uns et des autres. Chez Renault, nous étions confiants. Nous pensions pouvoir faire un bon résultat, marquer des points, mais on ne le saura jamais.

Si la saison démarre quatre ou cinq mois après les essais hivernaux, est-ce que les enseignements de ces essais de Barcelone seront encore utiles ?

Peut-être un peu pour les ingénieurs et la compréhension de la voiture. Mais pour les pilotes, cela sera comme le premier jour. Le premier Grand Prix sera intéressant, nous serons tous un peu rouillés. Quand la saison démarrera, ce sera très excitant.

Quel serait ton calendrier idéal pour cette saison de F1 2020 ?

J’aimerais que la saison démarre le plus vite possible. Au moment où on parle, Montreal est la 1ère course, ou en tous cas, la première qui n’a pas encore été reportée ou annulée. C’est peut-être trop optimiste de penser que le GP du Canada aura lieu (14 juin) mais si c’était le cas, ce serait super, car j’adore Montréal.

S’il le faut, serais-tu prêt à disputer des GP tous les weekends, et enchainer beaucoup de courses consécutives jusqu’à la fin de la saison ?

Je pense qu’il faudrait raccourcir les weekends de course si on doit disputer un Grand Prix chaque semaine. Il faudrait organiser des weekends sur deux jours et non pas sur trois. J’aimerais essayer ce format. Il faudrait un calendrier logique d’un point de vue logistique, avec une partie en Europe, puis une autre en Asie et une autre en Amérique. Quand la saison commencera, j’espère que l’on pourra disputer le plus de courses possible.

Est-ce que tu penses que les pilotes devraient être consultés par la FIA et les organisateurs de la F1 pour décider de la reprise du championnat ?

Oui je le crois. Nous avons le GPDA, l’association des pilotes de Grand Prix. C’est le meilleur canal de communication. Les organisateurs peuvent nous contacter par ce biais et vice-versa. Tous ensemble, on peut proposer des idées et trouver des solutions. Nous aimerions être consultés. S’ils ont une proposition, cela aidera surement d’écouter l’avis des pilotes. Par exemple, concernant les weekends sur deux jours et non pas sur trois, je pense que, nous les pilotes, nous sommes d’accord si cela permet d’avoir plus de courses.

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less