Formule 1

Interview : Ocon est ’impatient’ de tester la Renault RS20 à Barcelone

Le pilote français lance un nouveau chapitre de sa carrière en F1

Recherche

Par Olivier Ferret

12 février 2020 - 15:42
Interview : Ocon est ’impatient’ de (...)

À quel point avez-vous hâte de retrouver le volant d’une F1 sur l’ensemble de la saison ?

C’est très excitant et il me tarde d’essayer la nouvelle voiture à Barcelone. Nous avons eu beaucoup de temps pour nous préparer et je me sens prêt à relever le défi. Les essais d’Abu Dhabi ont été bénéfiques, car ils m’ont permis de prendre mes marques avec tout le monde et de découvrir la monoplace utilisée par Renault F1 Team l’an dernier et qui s’avère être le point de départ de la voiture pour 2020. Après un an d’attente, je suis vraiment impatient de revenir en compétition. C’est l’endroit où je veux être. Je connais déjà une partie de l’équipe, mais elle a beaucoup changé depuis mon passage en 2016. Les choses évoluent rapidement en Formule 1 et tout s’est énormément développé chez Renault. Je pense que cela m’aidera à trouver ma place et à être prêt pour la première course.

Êtes-vous impressionné par les changements chez Enstone ?

Je suis extrêmement impressionné. Plus jeune, j’ai grandi à Enstone et il y a eu beaucoup de changements. Je ne retrouvais plus mon chemin en retournant pour la première fois à l’usine en 2019 ! Avec beaucoup de nouveautés et davantage de monde, tout cela est parfait pour nous donner un coup de pouce cette année.

Ce sera votre troisième campagne complète en F1. Qu’avez-vous appris en cinquante départs ?

J’ai eu la chance d’être en F1 dès dix-neuf ans et j’ai déjà disputé beaucoup de Grands Prix. Vous apprenez toujours de nouvelles choses et plus vous collaborez avec différentes écuries, plus vous gagnez en maturité en tant que pilote. Chaque course, chaque saison, il y a toujours à apprendre. Je veux continuer de progresser et je suis sûr que l’équipe et Daniel contribueront beaucoup à cela.

Êtes-vous impatient de travailler avec Daniel ?

J’ai hâte de faire équipe avec Daniel et cela a l’air facile de travailler avec lui. Se pousser mutuellement est toujours une bonne chose, car cela s’ajoute aux performances de la voiture et tirera l’écurie vers le haut. C’est ce que nous essaierons de faire. Nous visons d’excellents résultats pour l’équipe et nous devrons faire ressortir le meilleur de l’autre dans le respect des limites.

Que savez-vous de la Renault R.S.20 ?

Il y a beaucoup de nouveaux éléments sur la monoplace cette année et tout le monde a travaillé d’arrache-pied pour trouver davantage de performances. Tout est une question de détails en F1 et j’en ai remarqué beaucoup sur la Renault R.S.20. C’est excitant de voir le design, mais nous voulons tout de suite être à son volant pour ressentir ce qu’elle a à offrir.

Votre hiver a-t-il été intense ?

Je m’entraîne intensément dans les Pyrénées depuis le 2 janvier. Je souhaite travailler autant que possible sur moi durant l’intersaison pour m’assurer d’être prêt au défi physique imposé par la Formule 1. En parallèle, je vais souvent au simulateur à l’usine ou à la rencontre du personnel dans tous les départements pour suivre le développement de la voiture. L’an passé, je pensais avoir beaucoup plus de temps pour m’entraîner, mais ce n’était pas vraiment le cas. Entre mes présences aux Grands Prix, les séances de simulateur et les essais avec Pirelli, j’étais aussi occupé que si je pilotais. C’est aussi pourquoi j’ai repris l’entraînement tôt cette année, afin de maximiser mon temps et d’insuffler cette dynamique dans notre saison.

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less