Formule 1

Imola, EL3 : Verstappen se replace avant les qualifications

Des écarts très serrés avec Mercedes F1, Ferrari en embuscade

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 avril 2021 - 12:02
Imola, EL3 : Verstappen se replace (...)

C’est avec une météo très fraîche que le circuit d’Imola accueille les pilotes et équipes ce samedi, pour la troisième séance d’essais libres du Grand Prix du Made in Italy et de l’Emilie-Romagne.

La direction de course a apporté des modifications aux limites de piste depuis la première journée et les pilotes peuvent désormais aller rouler sur le vibreur jaune dans les virages 14 et 15, connus sous le nom de Variante Alta.

La FIA a aussi confirmé que deux pilotes avaient changé leur boîte de vitesses. Pierre Gasly et Nikita Mazepin ont reçu une pièce neuve, la deuxième pour les deux pilotes sur les AlphaTauri et Haas, n’entraînant aucune pénalité.

Bien qu’il ne reste qu’une heure d’essais avant les qualifications, les pilotes ne se sont pas précipités en piste, à l’exception de Kimi Räikkönen, qui a enchaîné les tours chronométrés dès les premières minutes de la séance, en pneus médiums toutefois.

Un début de séance calme

Il a fallu attendre près de dix minutes pour que les pilotes Haas F1 prennent à leur tour la piste, alors que le Finlandais établissait un meilleur temps en 1’17"331. On a pu le voir prendre les vibreurs jaunes à l’intérieur de la Variante Alta, mais l’opération ne semblait pas efficace.

Mick Schumacher s’est placé à 1"3 de Räikkönen, quatre dixièmes devant Nikita Mazepin, mais l’Allemand a vu son chrono annulé pour non-respect des limites de la piste au virage 13. Le tour de Mazepin a lui aussi été annulé.

Entre temps, Schumacher s’est rapproché à cinq dixièmes de Räikkönen, et Antonio Giovinazzi a pris la piste. Il restait moins de 50 minutes quand tous les pilotes ont commencé à s’installer dans leur monoplace pour prévoir un premier run chronométré.

Les Alpine et les Ferrari sont ensuite sorties en piste, et Fernando Alonso est remonté à moins d’une seconde de Räikkönen, dont le tour semblait décidément bon, compte tenu de ses pneus médiums et de la température de piste.

Les Ferrari accélèrent

Charles Leclerc a ensuite pris le meilleur temps en 1’17"321, tandis que Carlos Sainz s’est placé à deux dixièmes de son équipier. Alonso s’est ensuite intercalé troisième à moins de deux dixièmes de Leclerc.

Sainz a pris le meilleur temps en 1’16"901, mais sa référence n’a pas tenu longtemps puisque Leclerc a signé un 1’16"795 pour reprendre le meilleur temps, tandis que Giovinazzi est remonté au troisième rang.

Vingt minutes de séance s’étaient déjà écoulées lorsque les Red Bull et les Mercedes se sont lancées dans des tours rapides. Dans le même temps, Lando Norris a pris le troisième temps avec le meilleur deuxième secteur, mais son chrono a été annulé.

Sergio Pérez a pris le neuvième temps pour son premier run, tandis que Schumacher est remonté septième. Daniel Ricciardo a ensuite pris le quatrième temps, tandis que Giovinazzi améliorait son temps en troisième place.

Bon chrono puis sortie pour Latifi

Nicholas Latifi, très en verve depuis les premiers essais hier matin, s’est placé quatrième. Pérez a ensuite battu le meilleur temps en 1’16"642., battu instantanément par Leclerc en 1’16"332, mais le temps du Monégasque a été annulé, laissant Pérez en tête.

Valtteri Bottas a ensuite pris la tête en 1’16"402 avant qu’une sortie de piste de Latifi n’amène le drapeau rouge. Le Canadien a toutefois pu repartir et ramener la Williams aux stands. Lewis Hamilton était dans son premier tour chrono et a lui aussi dû rentrer aux stands, comme tout le peloton.

Le temps de Bottas a été annulé pour non-respect des limites de piste, ce qui laissait toujours Pérez en tête à mi-séance, devant les Ferrari et les Alfa Romeo, puis Latifi, Alonso, Ricciardo, Ocon et Russell.

Les Mercedes n’étaient pas à l’aise en gommes tendres hier, et Hamilton a signé son premier temps avec ces composés pneumatiques, tout juste dans le top 10. Verstappen a ensuite pris le meilleur temps de la séance en 1’16"251, battu par Bottas en 1’15"984.

Les pneus tendres enfin en température

Les pilotes continuaient majoritairement à rouler en pneus médiums, sauf Hamilton, qui s’intercalait entre Bottas et Verstappen, mais son temps était annulé. Norris et Stroll se plaçaient troisième et quatrième en gommes médiums, tandis que Verstappen se faisait une frayeur sur les vibreurs du virage 13.

La fenêtre de fonctionnement des gommes tendres semblait être plus facile à trouver en cette fin de séance, puisque Russell prenait la sixième place avec les composés les plus rapides. Pérez améliorait son temps en deuxième place, toujours en médiums.

Verstappen a pris la tête de la séance en 1’15"895 en gommes tendres, tandis que le temps de Sebastian Vettel, remonté au sixième rang, était annulé. Les pilotes commençaient à rentrer aux stands et l’on pouvait s’attendre à une dernière partie de séance destinée à des tours rapides en gommes tendres pour préparer la qualification.

Mais Pierre Gasly prenait tout de même la tête de la séance avec les pneus médiums en 1’15"890, pour 5 millièmes devant Verstappen ! Leclerc prenait tout de suite le meilleur avec un 1’15"738 en pneus tendres.

Hamilton s’est ensuite emparé du meilleur temps en 1’15"515, tandis que Norris est remonté au deuxième rang à 22 millièmes de la Mercedes après un meilleur temps absolu dans le deuxième secteur.

Des écarts très serrés dans toute la hiérarchie

A 14 minutes de la fin de séance, cinq équipes différentes étaient représentées dans le top 5, et 15 pilotes se tenaient en 1"3. Ce Grand Prix d’Emilie Romagne semble de nouveau prêt à proposer des chronos très serrés et des surprises en qualifications et en course.

Räikkönen a ensuite fait un passage par les graviers à Rivazza, tandis que Tsunoda s’agaçait à plusieurs reprises du trafic et du fait qu’il était gêné. Le Japonais était 18e, ayant du mal à faire un chrono rapide.

Norris s’est ensuite emparé du meilleur temps en 1’15"414, battu par Verstappen sous la minute 15 secondes. Giovinazzi a provoqué un drapeau jaune près de la fin de séance, après une erreur dans Tamburello.

Finalement, c’est Verstappen qui conserve le meilleur temps de la séance et se montre très impressionnant avant la qualification. Il aura fort à faire avec les Mercedes et devra aussi se méfier des Ferrari et de Gasly, qui semblent en très grande forme.

Pos.PiloteVoitureTempsTours
01 Max Verstappen Red Bull Honda RB16B 1:14.958 18
02 Lando Norris McLaren Mercedes MCL35M 1:15.414 17
03 Lewis Hamilton Mercedes W12 1:15.515 18
04 Sergio Pérez Red Bull Honda RB16B 1:15.551 18
05 Charles Leclerc Ferrari SF21 1:15.738 21
06 Pierre Gasly AlphaTauri Honda AT02 1:15.890 22
07 Carlos Sainz Ferrari SF21 1:15.908 21
08 Valtteri Bottas Mercedes W12 1:15.908 19
09 Fernando Alonso Alpine Renault A521 1:16.186 20
10 Esteban Ocon Alpine Renault A521 1:16.228 20
11 Yuki Tsunoda AlphaTauri Honda AT02 1:16.230 20
12 Lance Stroll Aston Martin Mercedes AMR21 1:16.245 19
13 Daniel Ricciardo McLaren Mercedes MCL35M 1:16.253 17
14 Sebastian Vettel Aston Martin Mercedes AMR21 1:16.389 19
15 George Russell Williams Mercedes FW43B 1:16.427 20
16 Mick Schumacher Haas Ferrari VF-21 1:16.448 22
17 Nicholas Latifi Williams Mercedes FW43B 1:16.537 15
18 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Ferrari C41 1:16.612 22
19 Kimi Räikkönen Alfa Romeo Ferrari C41 1:16.803 23
20 Nikita Mazepin Haas Ferrari VF-21 1:17.398 23

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less