Formule 1

‘Ils surcompliquent les stratégies’ : Marko critique la gestion des pilotes Ferrari

Il s’exprime aussi sur le cas Sebastian Vettel

Recherche

Par A. Combralier

12 octobre 2019 - 12:13
‘Ils surcompliquent les stratégies' (...)

Helmut Marko, dans le paddock de Suzuka, ne s’est pas privé de critiquer publiquement, une nouvelle fois, la gestion par Mattia Binotto des pilotes Ferrari et de leurs stratégies.

Le responsable de la filière jeunes de Red Bull a ainsi estimé que la tactique employée au départ du Grand Prix de Russie, pour que Charles Leclerc donne l’aspiration à Sebastian Vettel, était inutilement complexe et périlleuse.

« Je crois que ce n’était pas une bonne chose que de se mettre d’accord sur une telle stratégie au départ. Tout d’abord, Mercedes avait les pneus les plus durs et si Lewis Hamilton était mieux parti, en s’envolant tout de suite, rien de tout cela ne serait arrivé. »

« On ne devrait pas surcompliquer les choses. Le plus rapide devrait juste conserver la tête, et la course se réglerait ensuite d’elle-même. »

Par la suite du Grand Prix, Sebastian Vettel avait été prié de laisser passer Charles Leclerc, mais n’avait pas tenu parole ; or Helmut Marko est-il bien légitime pour critiquer cette ambiance de bisbilles chez Ferrari, quand on se rappelle notamment l’affaire du Multi 21 en 2013, entre ce même Sebastian Vettel et Mark Webber ?

« Webber/Vettel, c’est la situation opposée » se défend Helmut Marko. « Webber était le pilote le mieux établi, le plus vieux, Seb le plus jeune. Et oui, nous avons eu nos problèmes. Nous les avons réglés à moitié, mais ce n’était pas facile. »

Helmut Marko est tout de même très bien placé pour commenter la période compliquée que vit Sebastian Vettel, dont l’autorité chez Ferrari est questionnée par le surgissement de Charles Leclerc.

« Il semble assez détendu, mais c’est normal avec Ferrari : les émotions arrivent toujours au premier plan et se répandent plus que dans d’autres équipes… ça se résoudra tout seul. Il doit simplement répondre en piste, comme à Sotchi. C’était la bonne solution. »

« Les dimanches, il a été largement compétitif. C’est en Grand Prix qu’il est plus rapide que Charles Leclerc. En qualifications, il semble être légèrement derrière. »

« Mais au vu de la direction prise par le développement de la voiture, il semble progresser. Je pense que c’est l’un des principaux arguments expliquant ses dernières performances. Donc je ne pense pas qu’il faudrait effacer Sebastian Vettel des tablettes. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less