Ilott : Une ’injustice’ si Piastri n’a pas de volant en F1 en 2023

Le Britannique veut quant à lui rebondir en IndyCar

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 janvier 2022 - 12:42
Ilott : Une 'injustice' si (...)

Callum Ilott semble avoir définitivement raté le train de la F1, son incorporation à la Ferrari Driver Academy et ses saisons en F2 n’ayant rien donné en termes de possibilité pour l’avenir dans la catégorie reine.

Pour autant, le Britannique n’est pas rancunier et comprend que cela ne puisse pas toujours fonctionner. En revanche, il reconnaît qu’il serait anormal que le champion 2021 de la F2, Oscar Piastri (photo), n’ait pas de volant en Formule 1 l’année prochaine.

"Dans le passé, je crois que des choses similaires se sont produites, dans le sens où de jeunes gars n’ont pas réussi, et vous croyez toujours que cela ne va pas vous arriver, mais au final, c’est la vie" a déclaré Ilott.

"Mais avec Oscar, c’est un peu différent dans le sens où il n’y avait pas de disponibilité pour qu’il reçoive le soutien qu’il avait pour cette année, donc je n’ai pas été surpris dans ce sens."

"Ce qui serait surprenant, c’est qu’à la fin de cette année, il n’ait pas de place pour l’année prochaine, car vous pouvez faire une année sabbatique, comme nous l’avons vu avec de nombreux pilotes. Mais ce serait une injustice pour les formules de promotion et l’échelle des monoplaces qu’il n’y arrive pas l’an prochain."

Ilott ne veut pas entamer de débat politique et comprend que certaines équipes de
F1 engagent des pilotes payants. Selon lui, ça n’enlève rien au mérite des éléments du plateau actuel de la Formule 1.

"Il y a 20 places, et la plupart d’entre elles sont occupées par les gars qui ont fait leurs preuves et mérité cette place depuis longtemps. C’est cher pour les équipes. C’est cher pour les sponsors. Il faut s’intégrer dans cet ensemble et, malheureusement, ça ne marche pas toujours."

Il a aussi eu des difficultés à découvrir la monoplace de plus haut niveau : "C’est un sport individuel dans sa façon de fonctionner, et malheureusement pour les jeunes gars... pour moi, c’était un processus de découverte très solitaire de la façon dont ce monde fonctionne."

En 2022, Ilott rejoint les rangs de Juncos Hollinger pour une nouvelle opportunité en IndyCar : "L’IndyCar est un nouveau départ pour moi et une grande chance, donc oui, c’est la façon dont je veux le voir. Et pour être juste avec moi-même, j’espère faire une très bonne carrière ici."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos