Formule 1

‘Il y avait deux Frank Williams’ selon Patrick Head

Avant et après son accident

Recherche

Par Alexandre C.

29 novembre 2021 - 18:51
‘Il y avait deux Frank Williams’ (...)

Il a été l’homme sans lequel le projet Williams Grand Prix Engineering, lancé en 1977, n’aurait pu voir le jour. Patrick Head était bien plus que le propriétaire de 30 % de l’équipe pendant trois décennies, c’était aussi l’ingénieur en chef, le concepteur, de l’immense majorité des monoplaces estampillées des initiales de Frank Williams.

Williams, c’était Frank, mais Frank, c’était aussi Patrick. Ensemble, le duo a remporté pas moins de 114 Grands Prix en 30 ans, avec 16 titres pilotes et équipes à la clef.

C’est au micro de la BBC que Patrick Head a réagi à la disparition de son fidèle ami Frank.

« Il était absolument passionné par la Formule 1. Il ne s’intéressait pas vraiment à d’autres formes de sport automobile, mais il était complètement et totalement passionné par la Formule 1. »

« Et il consacrait pratiquement toutes ses journées à l’avancement de son équipe. »

Au-delà du sport, Head s’est aussi confié sur la personnalité de Frank. Lewis Hamilton l’a qualifié d’une des "personnes les plus gentilles" qu’il a rencontrées. Mais qui était vraiment Frank derrière sa carapace ? Etait-il ce directeur d’écurie parfois écrit comme froid ou taciturne ?

« Il y avait presque deux parties de Frank. Évidemment, la première partie, c’était jusqu’à son grave accident où son cou s’est brisé. »

« Je pense qu’avant cela, il n’était certainement pas agressif, mais il ne pensait qu’à courir - c’était un coureur de fond très performant, des marathons et des semi-marathons, et il avait l’habitude de courir tous les jours. »

« Et puis, après son accident, une fois passée la première année de convalescence, il est devenu une personne beaucoup plus douce et beaucoup plus intéressée par les autres, beaucoup moins occupée et totalement impliquée dans ses propres activités, mais également intéressée par les activités des autres. »

Pour Head, la principale marque d’héritage que laissera Frank Williams sera avant tout celle de la passion et de la détermination à rouler et à vivre de la Formule 1, dans tous les sens du terme.

« J’ai probablement utilisé le mot trop souvent, mais c’est la passion de Frank, son engagement total et son enthousiasme pour la course, la compétition et la vie de la Formule 1, dans tous les sens du terme. »

Enfin de tous les pilotes que Head et Frank Williams ont côtoyés, lequel avait la préférence du patron ?

« Il a toujours été très admiratif des sportifs exceptionnels, pas seulement en Formule 1, et il avait une grande admiration pour Ayrton Senna. Je peux imaginer qu’il aurait une admiration très similaire pour Lewis Hamilton. »

Villeneuve réagit aussi

Une autre personnalité ayant beaucoup compté dans l’histoire, plus récente cette fois, de Williams F1, a apporté un autre éclairage sur la personnalité de Frank Williams : Jacques Villeneuve, dernier champion en date de l’équipe – c’était en 1997 face à Michael Schumacher.

« J’ai été peiné d’apprendre la nouvelle d’hier concernant le décès de Sir Frank Williams. Mes sympathies vont à ses collègues, ses amis et sa famille. J’ai eu la satisfaction de piloter pour Frank pendant trois saisons en F1, au cours desquelles j’ai remporté mon titre mondial en 1997 et où nous avons gagné deux fois le championnat des constructeurs. Avec tout ce temps passé ensemble, nous avons partagé un profond respect et une grande affection l’un pour l’autre. »

« Frank était unique, il était toujours un vrai racer, complètement concentré sur son équipe et sur le défi de la victoire. Mon père le connaissait et a couru contre Williams pendant sa carrière. Lorsque j’ai été invité à piloter pour Williams, je savais que c’était une opportunité à ne pas manquer, car Frank et son partenaire Patrick Head avaient créé une équipe formidable. Naturellement, j’ai une admiration totale pour ce que Frank a accompli en Formule 1, mais aussi pour le courage dont il a fait preuve face à son adversité personnelle après son accident de la route. Je me souviendrai de lui comme d’un grand combattant, tant sur le circuit qu’en dehors. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less