‘Il faut passer à la vitesse supérieure’ : Vasseur remobilise Ferrari avant l’Autriche

Priorité aux qualifications ?

Par Alexandre Combralier

26 juin 2024 - 18:15
‘Il faut passer à la vitesse supérieure

Après un zéro pointé au Canada, Ferrari était censée rebondir à Barcelone. L’équipe avait réussi à apporter ses évolutions en avance… mais le résultat fut plutôt décevant.

Ferrari a été en effet battu, à Barcelone, par Red Bull, McLaren F1 et même Mercedes… Ce statut de 4e équipe la plus rapide, même si les écarts sont serrés, n’est bien sûr pas satisfaisant.

Les évolutions de Barcelone vont-elles mieux fonctionner au Red Bull Ring, ce week-end ? La Scuderia devra trouver les bons réglages pour ce faire. Et ce ne sera pas chose aisée puisqu’il n’y aura qu’une seule heure d’essais libres, format sprint oblige.

Frédéric Vasseur est lui rassurant sur les évolutions Ferrari : elles ont fonctionné comme prévu en Espagne. Le problème, ce n’est pas Ferrari, ce sont les concurrents qui élèvent leur niveau de jeu !

« Les évolutions introduites en Espagne ont fonctionné comme prévu, mais il est clair que nos concurrents ne se sont pas tournés les pouces, et à l’heure actuelle, quatre équipes se tiennent en moins de trois dixièmes les unes des autres. »

« Maintenant, il y a l’Autriche, un circuit dont le tour prend un peu plus d’une mine, et ces écarts sur la grille peuvent donc encore se réduire. »

« Nous nous concentrerons entièrement sur nous-mêmes, car à Spielberg, chaque petit détail peut faire la différence. »

« Ce week-end, c’est aussi le retour du format Sprint, donc le travail effectué à Maranello prend encore plus d’importance, puisqu’il n’y a qu’une heure d’essais libres avant les qualifications. »

Frédéric Vasseur a visé un point faible de la Scuderia lors des dernières courses : les qualifications. Il met donc le paquet sur les deux séances qualificatives prévues ce week-end.

« Tous les membres de l’équipe, y compris les pilotes, doivent être au top de leur forme pour s’assurer que nous ne manquions aucune des opportunités qui se présentent à nous. »

« Cela vaut pour les qualifications, en particulier face à des adversaires aussi forts, mais aussi pour la façon dont nous exécuterons la course. Je veux que nous passions à la vitesse supérieure en Autriche. »

Des statistiques rassurantes pour Ferrari ?

Comme pour se rassurer, Ferrari a aussi livré quelques statistiques intéressantes sur sa saison 2024.

2 victoires ont été déjà remportées contre 9 à la même période.

De surcroît le nombre de podiums « a augmenté de 350 % » passant de 2 à 9 sur un an, à la même période de l’année. Le nombre de points progresse lui de 72 %, passant de 157 à 270.

Et l’équipe n’est enfin qu’à 60 points de Red Bull au classement des constructeurs, contre 254 l’an dernier à pareille époque.

« Ce n’est pas suffisant, mais le début de saison est à la hauteur des attentes » conclut Maranello. Vous avez dit méthode Coué ?

Ferrari

Recherche

Info Formule 1

Photos

Vidéos