Formule 1

Il est ‘stupide’ de sous-estimer Mercedes F1 pour Horner

Red Bull aurait voulu qu’Albon garde son baquet, mais impossible d’ignorer Checo

Recherche

Par Alexandre C.

20 mars 2021 - 18:31
Il est ‘stupide’ de sous-estimer (...)

Red Bull apparaît comme l’équipe favorite après les essais hivernaux de Bahreïn, étant donné que la Mercedes W12 est instable, surtout à l’arrière.

Les vœux de Red Bull – commencer plus fort la saison – semblent être sur le point d’être exaucés. Mais bien sûr, Mercedes aura une très forte capacité de rebond d’ici le premier Grand Prix, comme d’ailleurs en 2019.

C’est pourquoi Christian Horner, le directeur d’écurie, garde toujours un grand œil méfiant sur l’équipe de Brackley, comme il l’a confié à la Sky…

« C’est une longue saison - 23 courses, c’est énorme - mais il est vraiment important pour nous de prendre un bon départ et le test de Mercedes était probablement un peu décousu par rapport à leurs normes, mais c’est une équipe de grande qualité. »

« Il serait stupide de les sous-estimer et de sous-estimer leur capacité à rebondir. Nous l’avons vu il y a quelques années, lorsqu’ils semblaient sous-performer à Barcelone et qu’ils ont ensuite gagné très confortablement. »

« C’est bien pour nous d’aller à la course à Bahreïn avec un kilométrage décent, un feeling raisonnablement positif de la voiture et maintenant nous nous concentrons surtout pour rendre la voiture plus rapide plutôt que de régler les problèmes. »

« Mais tout le monde est super motivé ici et attend avec impatience la saison. Le fait qu’il semble que nous ayons une voiture décente pour commencer l’année… nous avons prouvé notre qualité en étant capable de développer une voiture pendant l’année dans le passé et nous devons nous concentrer pour faire un bon travail encore cette année. »

Mercedes est aussi ralentie par le nouveau règlement et les budgets plafonnés - ce qui affecte certes aussi Red Bull. L’objectif pour Christian Horner est donc de maîtriser ce règlement, moins pour 2021 que pour l’an prochain avec la toute nouvelle réglementation aérodynamique.

« Il est toujours difficile d’équilibrer les ressources et Mercedes est une équipe importante et de qualité. »

« Mais nous avons les défis supplémentaires du plafond budgétaire cette année et les nouvelles réglementations pour 2022 et bien sûr, nous construisons notre propre division relative à l’unité de puissance ici aussi, donc c’est assez chargé comme agenda. »

Pour challenger les Mercedes, et pousser aussi Max Verstappen dans ses retranchements, Red Bull et Christian Horner comptent particulièrement sur leur recrue Sergio Pérez.

Mais pourquoi le Mexicain réussirait-il là où Alexander Albon l’an dernier, et Pierre Gasly en 2019, ont échoué - restant à une bonne seconde du Néerlandais ?

Pour la Sky, Christian Horner s’est basé notamment sur les récentes performances de Sergio Pérez pour dire sa confiance : que ce soit aux essais hivernaux de Bahreïn et bien sûr en deuxième moitié de saison dernière, l’ex-pilote Racing Point semble plus que jamais dans le rythme.

« C’est une bonne personnalité à avoir ici. Vous pouvez voir qu’il a beaucoup d’expérience en tant que pilote. Vous pouvez le voir dans sa façon d’aborder la voiture et le genre de questions qu’il pose. Le retour d’information est très similaire à celui que Max donne également. »

« Le moment absolument crucial pour lui a été de gagner cette course depuis le fond de la grille à Bahreïn et après cette performance, vous ne pouviez pas ignorer ce qu’il avait réussi à faire. Vous ne pouviez pas ignorer le talent d’un pilote avec l’expérience de Sergio, donc finalement, c’était relativement simple, mais nous avons eu la chance d’avoir le temps de notre côté. »

« L’année dernière, nous étions dans une situation unique, nous pouvions attendre parce que tous les autres volants étaient occupés. La saison de Checo est montée en puissance et le moment absolument crucial pour lui a été de gagner cette course depuis le fond de la grille à Bahreïn. »

Et Christian Horner par un petit mot, peu consolateur, pour Alexander Albon qui se retrouve aujourd’hui sans aucun voltant de titulaire, sauf en DTM…

« Tout le monde dans l’équipe voulait qu’Alex garde son baquet, mais vous ne pouviez pas ignorer un pilote talentueux avec l’expérience de Sergio, donc en fin de compte c’était une décision relativement facile, mais nous avons juste eu la chance d’avoir le temps de notre côté. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less