Il est ’normal’ qu’Aston Martin F1 réfléchisse à être motoriste

Krack explique l’envie d’évolution au sein du team

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 mars 2022 - 12:41
Il est 'normal' qu'Aston

Récemment, le directeur technique d’Aston Martin F1, Andrew Green, avait expliqué que l’équipe réfléchissait à devenir un constructeur à part entière en fabriquant aussi son moteur à l’horizon 2026.

Mike Krack, le nouveau directeur de l’équipe anglaise, confirme que le changement de réglementation moteur prévu dans quatre ans pousse à une telle réflexion dans les rangs de l’équipe basée à Silverstone.

"Nous sommes satisfaits du partenaire moteur que nous avons" a déclaré Krack. "Il y a un nouvel ensemble de réglementations à venir pour 2026, avec évidemment plus d’accent sur l’énergie électrique qu’aujourd’hui."

"Je pense qu’il est normal pour une marque comme Aston Martin, s’il y a de nouvelles réglementations sur les unités de puissance, de les examiner, et d’étudier soigneusement si c’est stratégiquement la bonne chose à faire."

Krack note que les moteurs électriques deviennent monnaie courante en sport automobile, et il a vu naître deux programmes électrique et hybride chez BMW ces dernières années. Il est heureux que la F1 suive le même chemin.

"Je pense que c’est une bonne chose que la F1 prenne des mesures pour avoir une partie hybride plus importante, grâce à l’énergie électrique. Oui, j’ai été impliqué chez BMW en Formule E, et avec l’Hypercar, c’était hybride aussi."

"C’était similaire, mais pas pareil que la F1. Maintenant nous sommes en 2022 et les délais sont raisonnables pour introduire ces nouveaux moteurs en 2026, parce que nous savons que d’autres concurrents réfléchissent également à venir."

"Je pense qu’en termes de calendrier, si vous prenez cette décision, c’est raisonnable d’espérer être sur la grille en 2026 avec votre propre bloc propulseur. C’est le bon moment pour examiner la question."

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos