Formule 1

‘Il aurait dû faire l’effort de venir au gala’ : Ecclestone acerbe envers Hamilton

‘Il a réussi à venir à 22 courses’

Recherche

Par Alexandre C.

17 décembre 2021 - 18:04
‘Il aurait dû faire l’effort de venir (...)

Bernie Ecclestone n’a pas été avare en propos grinçants ou amers envers Mercedes en cette fin de saison, et ne compte pas s’arrêter avec la trêve des confiseurs. Après avoir critiqué l’anoblissement de Sir Lewis Hamilton, Bernie a cette fois taclé l’absence de Toto Wolff et de Lewis au gala de la FIA.

En protestation à la gestion de la fin de course à Abu Dhabi, rappelons que Mercedes n’a envoyé « que » James Allison, le directeur technique, et Valtteri Bottas, à la cérémonie, sans fournir non plus la F1 et la Formule E Mercedes pour les photos officielles des voitures titrées. Au moins l’équipe s’est-elle fendue d’un visuel (voir photo) présentant le 8e titre comme un aperçu de l’infini…

« J’ai été très, très, très, très, très surpris de l’attitude de Mercedes parce que je ne les ai jamais vus agir de cette façon, jamais » a ainsi remarqué Ecclestone.

« Après, évidemment, les gens ont vu la course, s’ils perdent, ils ne sont pas aussi heureux que les gagnants. Mais il y a une façon d’agir et ils n’ont pas agi de cette façon. »

« De même, en ce qui concerne le fait de ne pas venir au gala, quelqu’un s’est donné la peine d’organiser le championnat du monde, beaucoup de gens travaillent et beaucoup de gens donnent beaucoup de leur temps et de leurs efforts pour faire cela. »

« Hamilton aurait dû faire l’effort de venir. Ça ne lui aurait fait aucun mal de venir. Il a trouvé une excuse pour dire qu’il ne pouvait pas être là, mais je pense que personne ne le croit, car il a réussi à venir à 22 courses. »

Le discours de James Allison

James Allison, le directeur technique de l’équipe, était donc présent au Carrousel du Louvre pour le gala FIA.

Il a redit combien il était fier de son groupe qui en est maintenant à 8 championnats remportés, un record absolu devant Ferrari.

« C’est une chose très, très difficile à faire de gagner un championnat. En gagner deux, c’est assez remarquable. Huit ? Les mots me manquent. Il s’agit d’un groupe de personnes brillantes qui travaillent sans relâche et je ne saurais trop insister sur l’immense plaisir que j’éprouve à brandir ce trophée aujourd’hui après un championnat d’une telle qualité. »

« J’ai eu le plaisir de me battre comme chien et chat toute l’année avec Red Bull, nos brillants adversaires - nous nous chamaillons un peu mais c’est comme ça. C’était un combat fantastique et j’en suis très reconnaissant. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less