Hülkenberg tire six leçons de cette saison de F1

Et elles sont toutes positives

Recherche

Par Alexandre C.

19 août 2022 - 17:57
Hülkenberg tire six leçons de cette (...)

Toujours pilote de réserve chez Aston Martin F1, mais aussi fin observateur de la saison actuelle, Nico Hülkenberg a profité de la pause estivale pour faire le point sur cette première moitié d’année.

L’ancien de Williams et de Renault a tiré 6 grands enseignements de cette année 2022.

Comme de bien entendu, Nico Hülkenberg commence par évoquer le nouveau règlement aérodynamique de 2022 qui a produit des batailles en piste plus rapprochées, se réjouit-il.

« La grille est beaucoup plus rapprochée cette saison, et statistiquement, il y a moins de moments calmes que les années précédentes, avec plus d’opportunités de dépassement et, parfois, la chance d’une véritable contre-attaque. Les séances de qualification sont également plus excitantes cette année, avec des résultats souvent très difficiles à prévoir. »

Deuxième enseignement positif pour Nico Hülkenberg : la bataille en tête entre Red Bull et Ferrari, qui existe au moins à chaque Grand Prix.

« Ferrari et Red Bull ont réussi à prendre rapidement l’avantage dans le championnat des constructeurs. Aujourd’hui encore, aucune autre équipe n’a été en mesure de remporter une course cette année. Je suis sûr que certaines personnes en F1 et à la FIA s’attendaient à un meilleur équilibre. »

« Pourtant, derrière les deux meilleures équipes, la course a été très serrée et les batailles pour les podiums et les points ont été les plus passionnantes depuis des années. »

De là découle la troisième observation faite par Nico Hülkenberg : des batailles plus intenses en piste.

« Les courses et les batailles en piste sont devenues beaucoup plus captivantes que lors des saisons précédentes. Bien qu’il y ait moins d’effet d’aspiration avec ces nouvelles voitures, il est beaucoup plus facile de suivre le pilote qui précède et cela donne de belles courses. »

« La récente bataille à cinq en Autriche entre les pilotes Red Bull, Ferrari et Mercedes, ou les derniers tours sensationnels pour le podium à Silverstone, donnent une idée de ce qui est désormais possible sur la piste entre ces brillantes équipes. »

Pour la suite de l’année - c’est son 4e enseignement qui concerne plutôt l’avenir - Nico Hülkenberg voit un plateau encore plus resserré, avec notamment le retour de Mercedes.

« Je suis sûr que la grille sera encore plus serrée pour le reste de la saison. Mercedes travaille dur - et avec succès - pour réduire l’avance de Ferrari et Red Bull. »

« À Silverstone, l’équipe était proche de sa première victoire, et en France, Mercedes a obtenu son premier double podium de l’année. Dans la seconde moitié de la saison, nous pouvons nous attendre à des batailles à trois passionnantes entre ces équipes de pointe. »

« McLaren et Alpine sont derrière eux à un niveau très similaire, se battant pour la quatrième place du championnat des constructeurs. Les autres équipes, y compris Aston Martin F1, apporteront également des évolutions au cours du reste de l’année qui promettent des batailles passionnantes pour les points restants. »

Nico Hülkenberg se réjouit en outre de voir le pilote compter (un peu) plus que la performance de sa voiture cette année.

« Je dois dire que le talent du pilote représente finalement la plus grande influence sur les résultats. En raison des nombreuses batailles sur la piste cette saison, les pilotes sont sous pression constante et doivent conduire la voiture à la limite absolue plus souvent. »

« La conséquence est un plus grand nombre d’accidents, ce qui signifie des coûts supplémentaires et, avec le nouveau plafond budgétaire, cela peut être un problème pour les équipes de financer ces réparations et les développements techniques supplémentaires. »

« Il sera intéressant de voir comment les changements pour 2022 ont joué alors que nous approchons de la fin de la saison. Il y a certainement plus d’enseignements, de discussions et d’opportunités qui nous attendent à la ligne d’arrivée. »

Le dernier objet de réjouissance pour Nico Hülkenberg est enfin de voir la passion du public au rendez-vous.

« L’intérêt pour la Formule 1 n’a jamais été aussi grand. Il n’y a pas si longtemps, les courses étaient considérées comme ennuyeuses et répétitives, on en parlait peu dans les médias. C’est absurde ! »

« À mon avis, la F1 travaille dur et avec succès pour mettre en place une série de courses pour l’avenir. Les questions de durabilité sont abordées, des marques de voitures prestigieuses, comme Audi et Porsche, font pression pour être présentes, et les week-ends de course ont un caractère de festival dans de nombreux endroits comme jamais auparavant. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos