Formule 1

Hulkenberg : Quand je pense à Red Bull, je pleure !

Une très belle opportunité manquée pour l’Allemand

Recherche

Par Olivier Ferret

26 avril 2021 - 08:43
Hulkenberg : Quand je pense à Red (...)

Nico Hulkenberg a accepté d’être réserviste encore une fois cette année, pour Aston Martin F1 mais il saura se mettre à disposition de Mercedes F1 aussi si nécessaire.

En attendant, l’Allemand suit la Formule 1 de près grâce à son nouveau rôle de consultant pour Servus TV, la chaine de Red Bull qui a acquis les droits de diffusion du sport en Autriche.

Hulkenberg admet qu’il est toujours amer de ne pas avoir décroché le baquet de la Red Bull Racing RB16B à la place de Sergio Perez.

"Je préfère ne pas voir ce qu’ils font ou y penser... Quand je le fais, je pleure ! Enfin si, je vois bien cette année ce qu’ils font et leurs chances pour les victoires mais aussi pour le titre," dit-il.

Pense-t-il que la victoire de Perez avec Racing Point à Sakhir a fait la différence ? Alors que lui n’a jamais réussi à signer un podium en F1 ?

"C’est dur là ! Mais je n’y pense pas comme ça. Oui j’ai été en discussions avec Red Bull longtemps, et cela a duré jusqu’à la fin de la saison. Mais oui, les dernières courses de Perez ont été très bonnes et avec sa victoire à Bahreïn, c’était fini pour moi."

Comment voit-il son rôle cette année ?

"Je suis bien plus proche d’Aston Martin, comme un pilote d’essais, avec du simulateur. Mon rôle pour Mercedes est bien moindre, peut-être pour quelques courses. Je suppose que Stoffel Vandoorne et Nyck de Vries auront la priorité s’ils ne pilotent pas en Formule E ou en WEC. Pour les autres courses où ils ne seront pas disponibles, je suis l’homme de la situation."

S’imagine-t-il prendre la place de son compatriote, Sebastian Vettel, si les choses continuent à empirer ? Il admet ne pas y croire ni le souhaiter (publiquement en tout cas).

"Il va finir la saison. Il va trouver des choses. Cela prend toujours du temps mais cela se voit qu’il n’est pas à l’aise encore. Quand il résoudra certaines petites choses, on pourra le voir au chrono. En tout cas, ce n’est pas ma décision."

"Il est clair que je souhaite revenir en F1, en 2022 au plus tard. Après, si cela n’arrive pas, oui il faudra que je regarde ailleurs. Parce que j’ai toujours envie de courir, de nombreuses années. Le feu brûle encore en moi ! Mais pour l’instant je veux encore croire à une suite en F1 pour moi."

Aston Martin F1 Team

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less