Formule 1

Hülkenberg : Je ne suis pas désespéré au point d’accepter n’importe quoi en F1

Alfa Romeo plutôt oui, Williams plutôt non !

Recherche

Par Olivier Ferret

19 septembre 2019 - 17:16
Hülkenberg : Je ne suis pas désespéré (...)

Une 2e mauvaise nouvelle est tombée pour Nico Hülkenberg à Singapour. Après avoir perdu sa place chez Renault F1 pour 2020, il n’a plus aucun espoir de rouler pour Haas F1 puisque Günther Steiner et Gene Haas ont finalement prolongé Romain Grosjean.

L’Allemand pourrait apparaître abattu même s’il lui reste encore quelques options (sur le papier) comme Alfa Romeo ou Williams.

Mais dans le paddock de Singapour, il dit ne "pas être désespéré" de vouloir absolument rester en Formule 1.

"J’ai pu le sentir venir," dit-il au sujet de l’annonce de Haas faite aujourd’hui.

"Je n’ai pas voulu poursuivre les discussions, nous n’avions pas d’accord, nous ne nous sommes pas entendus avec Haas. C’est donc la conséquence," ajoute l’Allemand.

"Haas était clairement une option et nous avons parlé, ce n’est pas un secret. Mais nous n’avons pas pu trouver d’accord à cette occasion."

Alfa Romeo est-elle sa meilleure option ?

"Je pense que vous pouvez voir et comprendre par vous-même ce qu’il reste comme baquets. C’est assez évident. Mais je ne sais pas à l’heure actuelle. D’une certaine façon, c’est un peu hors de mon contrôle maintenant. Je ne peux que piloter de mon mieux, être performant et avoir un peu de temps. Il y a des possibilités pour rester en F1, des chances réalistes, mais il n’y a pas que le talent qui compte en F1."

Quant à Williams, à l’écouter, Hülkenberg préférerait tout de même éviter ce baquet...

"Autant je veux continuer en Formule 1, pour moi cela doit aussi avoir du sens. Il faut un bon accord. Je ne suis pas désespéré au point de m’accrocher à n’importe quoi pour rester en F1. Je n’écarte pas et ne manque pas de respect à Williams mais c’est la situation aujourd’hui. Même celle de Haas n’est pas brillante. Je dois choisir pour moi."

Günther Steiner affirmait tout à l’heure que Haas n’avait pas fait d’offre formelle à Hülkenberg.

"Les discussions étaient sérieuses mais c’est dur pour moi de rentrer trop dans les détails. Tout ça est confidentiel, ce sont des informations sensibles et je ne peux pas les commenter. Mais nous avons bien eu une offre. Bien entendu !"

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less