Horner : Wolff est ’un autre genre d’animal’ que ses autres rivaux

Il admet que la lutte en 2021 a été rude

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 janvier 2022 - 09:24
Horner : Wolff est 'un autre (...)

Christian Horner reconnaît que la lutte entre son équipe, Red Bull, et Mercedes F1 a poussé Toto Wolff et lui à dépasser les bornes. Il se souvient qu’en 2012, il ne s’était pas autant accroché à titre personnel avec le directeur de Ferrari.

"Lorsque nous nous sommes battus avec Sebastian Vettel contre Fernando Alonso pour le championnat du monde, Stefano Domenicali était le directeur d’équipe de Ferrari" a déclaré Horner au magazine Formule 1.

"La compétition à l’époque était d’un niveau différent, permettez-moi de dire que c’était entre gentlemen. La saison dernière a été intense, tant sur la piste qu’en dehors. Je pense que Toto la joue différemment, c’est un autre genre d’animal."

Horner révèle qu’il n’aime pas trop ce genre de lutte et de joutes verbales, mais admet que cela peut faire partie de ce qu’est la F1 : "Est-ce que j’aime ça ? Non. Est-ce que ça fait partie du sport ? Oui."

"Je ne sais pas si je suis bon dans ce domaine, mais j’ai un grand amour pour ce sport. J’ai grandi dans cette industrie et je pense que ce que vous faites sur la piste est la chose la plus importante qui compte."

Le Britannique ne sait pas à quoi s’attendre en termes de hiérarchie pour 2022, mais il pense que l’ordre des équipes ne sera pas totalement remanié : "Toutes les équipes pensent qu’elles auront une excellente voiture."

"Nous allons le découvrir à Bahreïn. Mais les meilleures équipes seront toujours à l’avant, les pires à l’arrière. Et il y aura une division, comme toujours. Cela ne changera pas avec les nouvelles voitures."

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos