Formule 1

Horner : Wolff est plus concentré sur notre aileron arrière que sur le règlement F1 2022

La guerre des mots continue !

Recherche

Par Alexandre C.

21 mai 2021 - 08:04
Horner : Wolff est plus concentré (...)

La guerre psychologique continue entre Christian Horner et Toto Wolff, plus virulente encore que la bataille entre Lewis Hamilton et Max Verstappen sur la piste.

Le premier jeu psychologique concerne tout d’abord le rythme de développement pour 2021 : Mercedes a annoncé à Monaco qu’elle prioriserait le règlement de l’an prochain. Une manière de détourner Red Bull du développement 2021, alors que Max Verstappen a des chances de titre ?

C’est pourquoi Christian Horner ne croit pas vraiment les propos de Toto Wolff !

« Mercedes peut-elle se permettre de tout éteindre ? Il faudrait être très courageux pour faire ça après quatre courses. Nous allons simplement nous en tenir à notre plan qui est un mélange [développement partagé entre 2021 et l’an prochain] et dans le respect des règles financières. »

« Donc, je serais surpris parce que le rythme de développement est encore assez intense. Nous allons voir ce qu’il en est. Nous n’avons fait que quatre courses. C’est un jeu pour trouver le bon équilibre pour toutes les équipes. Si vous êtes Ferrari, vous êtes toujours en compétition avec les McLaren. Si vous êtes nous, vous essayez toujours d’avoir Mercedes. »

L’autre sujet de polémique, c’est bien sûr celui entourant les ailerons arrière et leur flexibilité. Là encore Christian Horner attaque personnellement Toto Wolff !

« Je pense que Toto est plus concentré sur notre aileron arrière que sur l’année prochaine. Je ne peux pas le jauger. Je ne sais pas ce qui se passe dans leur entreprise. Toto sait ce qui se passe dans les affaires de tout le monde. »

Le directeur d’écurie reconnaît cependant le droit à la FIA de renforcer les tests des pièces, ce qui sera fait seulement pour Bakou...

« Maintenant, occasionnellement, la FIA va changer ces tests, ce qu’elle a le droit de faire. Elle l’a fait et cela signifie bien sûr qu’il s’agit d’un changement de réglementation à bien des égards. Il faut donc apporter des modifications au produit, ce qui est coûteux et prend du temps. »

Polémique de diversion avec Ferrari et Alfa

Cependant Christian Horner détourne immédiatement l’attention des ailerons arrière vers les ailerons avant, notamment ceux de Ferrari, qui a signé un doublé en EL2 à Monaco ! Et aussi vers Alfa Romeo, qui a, comme Red Bull, un aileron arrière flexible…

« L’attention se porte beaucoup sur l’arrière de la voiture en ce moment et je suis sûr qu’en temps voulu, elle se déplacera également vers d’autres zones de la voiture que les autres équipes examineront de près, donc bien sûr, il n’y a pas que Ferrari et Red Bull qui sont touchées. Je pense que Sauber (Alfa Romeo) est également très affectée par cela, mais c’est la Formule 1, c’est ce qui arrive lorsque des directives techniques sont publiées et changent des choses comme les tests auxquels les ailerons arrière sont soumises. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less