Horner veut couper court à la polémique Piquet chez Red Bull

Pas de deux poids deux mesures avec Vips

Recherche

Par Alexandre C.

1er juillet 2022 - 17:07
Horner veut couper court à la polémique

C’est ce que l’on appelle un silence assourdissant. Red Bull n’a-t-elle pas été prise en pleine contradiction récemment ?

D’un côté, face aux propos de Juri Vips, la structure de Milton Keynes avait immédiatement suspendu son pilote de son programme junior – avant de l’en exclure définitivement. D’un autre côté, face aux propos de Nelson Piquet réemployant le même peu recommandable vocabulaire, l’équipe est restée bien plus silencieuse…

Y a-t-il un deux poids deux mesures, compte tenu du fait que Piquet est le beau-père de Max Verstappen, le pilote phare de Red Bull ?

Christian Horner s’est défendu de toute contradiction devant les médias, dans le paddock de Silverstone, aujourd’hui.

« Eh bien, tout d’abord, bien sûr, nous sommes consternés par les commentaires de Nelson et il s’agit d’une interview qui a été faite il y a quelque temps. »

« Mais il est évident que nous avons eu un problème avec l’un de nos jeunes pilotes à la fin de la semaine dernière et nous avons pris des mesures très définitives, car il avait fait un commentaire raciste. »

« Nous avons donc fait une déclaration au sujet de Juri, puis celle-ci est sortie ; et nous avons estimé que nous avions fait une déclaration très forte par le biais d’une action visant à exclure Juri de l’équipe, en ne tolérant en aucune façon toute forme de racisme ou de discrimination. »

Mais pourquoi donc Red Bull a-t-elle paru plus silencieuse sur le cas Piquet que sur le cas Vips ? Y a-t-il comme un malaise ambiant ?

« Eh bien, nous avions fait une déclaration plus tôt dans la journée au sujet de Juri, sur notre tolérance zéro pour le racisme. »

« Puis nous avons fait une autre déclaration à propos de Nelson Piquet - bien sûr, nous sommes entièrement derrière Lewis, nous souscrivons entièrement à la Commission Hamilton et nous pensons que parfois les actions parlent plus fort que les mots. »

« Et l’action que nous avons prise avec Juri était draconienne mais en accord avec la politique que nous avons. »

Christian Horner se démène également pour ne pas laisser croire que Red Bull soutient, moins que d’autres équipes, Lewis Hamilton dans cette sombre histoire.

« Max est absolument clair sur le fait qu’il soutient pleinement Lewis et pas seulement Lewis, mais qu’il est aussi contre toute forme de racisme ou de discrimination dans le sport. »

« Et en tant que Red Bull, nous sommes une équipe jeune, une équipe très inclusive, nous avons un public très jeune, un public très diversifié et c’est très important pour nous. »

« Bien sûr, nous sommes entièrement derrière Lewis, nous avons entièrement souscrit à la Commission Hamilton, et nous pensons que les actions parlent plus fort que les mots. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos