Formule 1

Horner : Verstappen est rentré aux stands avant qu’on l’appelle !

Le patron de Red Bull est frustré

Recherche

Par Olivier Ferret

9 mai 2021 - 17:31
Horner : Verstappen est rentré aux (...)

Christian Horner est un peu énervé après l’arrivée du Grand Prix d’Espagne : le directeur de Red Bull met la faute pour la longueur du premier arrêt de Max Verstappen sur son pilote lui-même.

En effet, selon Horner, Red Bull a été surpris de le voir rentrer parce qu’il n’avait pas été appelé aux stands. L’arrêt a duré plus de 4 secondes, au lieu de 3 maximum, à cause d’un pneu manquant.

"Et cela aurait pu être pire ! Bravo aux mécaniciens parce que nous n’avions pas appelé Max au stand pour son premier arrêt !" lance Horner.

"Il est entré tout seul. Heureusement, nous nous préparions à ce premier arrêt mais Max était dans la pitlane alors que nous ne l’avions pas encore appelé."

"Bravo pour la réaction rapide du muret des stands, de son ingénieur et de ses mécaniciens parce que nous aurions pu prendre cher. Au lieu de cela, nous avons dû perdre qu’une seule seconde. Cela a été incroyable donc bravo à eux."

Une discussion avec Verstappen aura bien sûr lieu ce soir selon Horner. Quoi qu’il en soit, le directeur de Red Bull admet qu’il s’attendait à ce que Mercedes réagisse en arrêtant Hamilton juste après suite à cette erreur dans les stands.

"Parce que nous avions eu cet arrêt lent, nous pensions qu’ils allaient immédiatement réagir au prochain tour. De toute évidence, ils ne l’ont pas fait. Nous avons retrouvé la position de piste. Mais ils semblaient juste avoir une voiture plus rapide aujourd’hui. Ils n’avaient pas la même usure des pneus, ils ont pu suivre de si près et parce que le peloton était de plus en plus loin. Cela leur a donné toutes les options.

"Il ne semblait pas qu’ils allaient dépasser Max sur la piste avec la même stratégie. Ils n’ont donc rien eu à perdre en faisant un arrêt au stand dans cet air dégagé et bien sûr, cela a fonctionné pour eux aujourd’hui."

"Je ne pense pas que nous aurions pu faire quoi que ce soit différemment. En toute honnêteté, chapeau bas à Mercedes et Lewis. Ils ont été juste plus rapides que nous ne l’étions aujourd’hui."

"C’est formidable que nous ayons fait ce pas en avant et que nous donnions du fil à retordre à ces gars. Ils ont eu la tâche si facile ces cinq, six dernières années. C’est bien pour la F1. Nous n’allons pas abandonner."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less