Formule 1

Horner : Verstappen a été sportif de rendre la position mais la FIA doit être plus constante

Une polémique dans la nuit de Bahreïn

Recherche

Par Alexandre C.

28 mars 2021 - 20:37
Horner : Verstappen a été sportif de (...)

Première course et déjà première polémique en F1 ! Elle peut tenir en quatre mots : limites de la piste.

En effet pendant le Grand Prix du Bahreïn, Max Verstappen a pu dépasser Lewis Hamilton… mais en sortant clairement des limites de la piste au virage 4. Red Bull, par radio, a alors intimé l’ordre au Néerlandais de relaisser passer la Mercedes…

En réalité, c’est directement la tour de contrôle de la FIA qui a demandé à la Red Bull de redonner sa place à la Mercedes. Une instruction qui a sans doute coûté la victoire à Max Verstappen, au terme d’une épreuve riche en suspense.

Red Bull est-elle aujourd’hui pleine de regrets ? Aurait-il fallu défier la FIA quitte à prendre une pénalité de 5 secondes, comme le souhaitait Max Verstappen ?

Ce soir, Christian Horner pense que Red Bull a fait le bon choix… (mais avait-elle vraiment le choix ?).

« Nous avions une instruction du directeur de course : il fallait rendre la place immédiatement Max a été très sportif et l’a fait. C’était frustrant, et Lewis avait juste assez en réserve pour conserver sa position jusqu’à la fin de la course. »

« Il n’y a aucune garantie que nous aurions pu avoir une pénalité de cinq secondes, si cela avait été la pénalité, donc il a fait la bonne chose. »

C’est maintenant la constance des commissaires de piste qui doit être interrogée. Le vendredi, les pilotes ont été prévenus : il ne faudrait pas utiliser les zones de dégagement, notamment au virage 4, en qualifications ; mais en course, ce serait autorisé.

En plein Grand Prix, Lewis Hamilton semblait bien aller au large au virage 4. Ce qui était semble-t-il autorisé. Red Bull a alors privé Max Verstappen d’en faire autant...
" Lewis et Valtteri utilisent la sortie du virage 4, sens-toi libre de faire de même avant qu’on ne nous dise de ne plus le faire " a alors entendu Max Verstappen à sa radio.

" Comment ça se fait que ce soit légal ? " a demandé le Néerlandais. " Tout le week-end, on n’a pas pu le faire. "

Et Christian Horner en dit alors plus sur cette situation confuse...

« Nous avons pu voir que dès que Mercedes a commencé à pousser, ils ont juste utilisé cette partie de la piste. Nous avons questionné la direction de la course : Si c’est le cas, on peut faire ça ? Parce que lorsque vous êtes dans une bataille serrée, il y a un avantage de deux dixièmes en utilisant cette partie du circuit. Ils l’ont donc fait tour après tour. Le directeur de course leur a alors demandé de respecter les limites, sinon ils recevraient un drapeau noir et blanc [pour conduite antisportive]. »

Mais en réalité Max Verstappen n’a pas fait que sortir des limites de la piste au virage 4 : il a aussi dépassé ; ce qui change tout....

« Évidemment, Max est ensuite allé large sur le dépassement là-bas, et il avait été clairement établi avant la course que si quelqu’un obtenait un avantage en allant au large, il devrait rendre sa position. Et il l’a fait immédiatement et l’équipe lui a demandé de le faire après que la direction de course nous ait donné des instructions. »

Pour autant une fois de plus, les règles sur les limites de la piste déroutent les observateurs, et manquent de constance. Il faut que cela change pour Christian Horner !

« Avec ces règles sur les limites de la piste… elles vont toujours être controversées. Mais nous avons juste besoin d’avoir une situation constante. »

« Vous ne pouvez pas dire ’c’est bon de l’utiliser en course, mais vous ne pouvez pas doubler’. Il faut que ce soit noir ou blanc, il ne faut pas qu’il y ait des nuances de gris. »

Au final, est-ce que cette inconstance de la FIA a bien coûté la victoire à Red Bull ? Christian Horner ne le pense pas…

« Non, certainement pas. Mercedes avait un rythme très solide en début de course. Nous n’avons pas pu créer un écart pour les couvrir, leur dégradation était impressionnante [très bonne]. »

« Donc Max n’a jamais pu avoir plus de deux secondes d’avance sur Lewis, ils ont changé de pneus très tôt pour l’undercut, nous avons concédé une position sur la piste. Et nous avions vraiment fixé notre stratégie sur deux arrêts aux stands. ».

« On a fait 10 tours de plus, et donc on avait un meilleur pneu pour le dernier relais, mais malheureusement Lewis en avait juste assez pour s’accrocher. »

« C’est dur de perdre une course aussi serrée, mais nous devons tirer beaucoup de points positifs de ce week-end. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less