Formule 1

Horner : Une course frustrante pour Verstappen, difficile pour Albon

0 point à l’arrivée pour Red Bull

Recherche

Par Alexandre C.

1er novembre 2020 - 18:57
Horner : Une course frustrante pour (...)

Max Verstappen n’aura pas vu l’arrivée du Grand Prix d’Émilie-Romagne à Imola ce dimanche. Le pilote Red Bull a en effet été victime d’une défaillance spectaculaire de son pneu dur Pirelli en deuxième partie d’épreuve.

Le manufacturier italien est-il en cause ? Peut-être pas. Confirmant des propos de Mario Isola et de Max Verstappen, Christian Horner, après la course, évoquait des débris.

« Nous pensons qu’il a heurté des débris alors qu’il était à la radio avec son ingénieur de course - au moment où le pneu a frappé. C’est quelque chose qui a provoqué la défaillance immédiate du pneu. Il a réussi à dépasser Valtteri et nous avions la vitesse, donc c’est très ennuyeux de ne pas être deuxième aujourd’hui. »

« Nous avons eu trois courses en Italie cette année et trois DNF pour Max, donc ça n’a pas été facile pour lui. C’est très frustrant, surtout qu’aujourd’hui nous avions l’impression d’avoir un rythme assez soutenu. »

Avant cet accident, Max Verstappen assurait donc la 2e place. Mais pourquoi ne pas avoir fait comme Lewis Hamilton et prolongé le premier relais en médiums, ce qui s’est avéré être la stratégie gagnante ?

« Max a pris un très bon départ, en devançant Lewis et c’était une partie d’échecs dans le premier relais en étant pris en sandwich entre les deux voitures Mercedes, pour voir qui allait s’arrêter en premier. »

« Vous devez choisir celui que vous voulez battre. Nous avons en fait choisi Lewis parce que Valtteri aurait dû avoir la vitesse sur des pneus neufs. Mais sa vitesse n’était pas très bonne et il a fait beaucoup d’erreurs. »

« Nous avons écouté les radios des autres équipes, nous étions conscients des dégâts causés par Valtteri et cela a également donné à Lewis une longueur d’avance sur son rythme et il était donc encore plus important pour Max de faire pression sur lui. »

« Je viens de parler à Max et il m’a dit que Valtteri lui avait fait passer un petit test de freinage qui était "fair play" dans le virage où il a commis son erreur. Mais il a été assez patient pour attendre et utiliser le DRS pour le dépasser dans le deuxième virage. »

Quant à Alexander Albon, il aura de nouveau fait tout de travers face à la pression : alors qu’il jouait de bons points, il est parti en tête-à-queue en luttant après la relance, et a manqué d’harponner la McLaren de Carlos Sainz.

Est-ce déjà trop tard pour Alexander Albon ? Christian Horner était très laconique après la course...

« Pour Alex, c’est difficile car il a couru avec Charles et Daniel tout l’après-midi, coincé dans une sorte de train, puis au redémarrage il a essayé de couvrir les voitures derrière qui venaient d’avoir un arrêt gratuit pour des pneus neufs sous la voiture de sécurité, et il l’a perdu à la deuxième chicane. »

« C’est incroyablement malheureux de repartir de ce week-end avec zéro point, mais nous allons nous reconstruire pour la Turquie, une piste où nous avons bien réussi la dernière fois. »

« Félicitations à Mercedes et à Toto pour avoir remporté sept championnats des constructeurs consécutifs, un exploit incroyable et nous espérons certainement pouvoir leur donner plus de fil à retordre l’année prochaine. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less