Formule 1

Horner : Un duo Hamilton - Vettel donnerait la migraine à Mercedes F1

Mais le Britannique aimerait bien voir ça !

Recherche

Par Olivier Ferret

1er juin 2020 - 09:03
Horner : Un duo Hamilton - Vettel (...)

Christian Horner adorerait voir Sebastian Vettel poursuivre sa carrière en Formule 1, même si cela se passerait chez ses concurrents directs, Mercedes F1.

Mais pour le directeur de Red Bull Racing, qui a permis à l’Allemand d’obtenir ses 4 titres mondiaux, il n’est pas certain qu’un duo avec Lewis Hamilton soit la meilleure à chose que puisse faire Toto Wolff.

"Si Seb a bien reçu une offre de Mercedes F1, il l’étudiera bien attentivement. C’est dans sa nature, je n’ai aucun doute qu’il songera à tout," estime Horner.

"Il a déjà une carrière phénoménale derrière lui, donc s’il décide de poursuivre quelque part, il faudra que ce soit dans une équipe compétitive sinon il arrêtera... Il pourrait aussi prendre une année sabbatique s’il le souhaite."

"Il a une jeune famille, il a connu le succès, il est dans l’histoire de la F1 avec 4 titres. Et d’un autre côté lui aussi est encore plutôt jeune et toujours très rapide... alors si Mercedes veut avoir la migraine avec un duo Seb - Lewis, ce serait super à voir pour nous tous. Sauf pour l’équipe, parce que ce serait une grosse migraine à gérer."

Et si Vettel devrait prendre sa retraite, Horner ne doute pas qu’il manquerait à la F1.

"C’est un grand pilote, je suis certain qu’il y a déjà pensé beaucoup, qu’il y pense peut-être encore. Tout ce qu’on peut faire, c’est lui souhaiter le meilleur. La Formule 1 sera moins bonne sans lui mais il faut respecter sa décision à venir."

Horner est également revenu sur les six saisons de Vettel avec l’équipe Red Bull, se souvenant de la rigueur de ses debriefings d’après-course.

"Les débriefings de Sebastian prenaient environ deux heures, au bout d’une demi-heure on en était au tour de formation et a son test de sa bouteille de boisson !" plaisante Horner.

"Les détails dans lesquels il avait l’habitude d’entrer pour raconter chaque étape de la course, chaque étape de sa gestion des pneus, c’était beaucoup trop d’informations pour que nous puissions les digérer, mais c’était un exercice utile pour lui. Passer en revue ce qui aurait pu être mieux fait, c’est ce qui lui permet de progresser."

"Mark Webber prenait environ 15 minutes pour faire toute la course de l’autre côté de la table. Différents styles pour différentes personnes. Et au fur et à mesure que Max Verstappen mûrit, les informations deviennent de plus en plus profondes. Lui aussi arrive maintenant à des détails tels que ’le vent a changé du tour 6 au tour 8 lorsque j’entrais dans les virages 4 et 5’. La capacité de Seb et de Max à raconter ces détails est phénoménale."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less