Horner : Toutes les équipes de F1 sont unies face à la situation en Ukraine

Il est satisfait de voir le sport prendre les mesures nécessaires

Recherche

Par Paul Gombeaud

7 mars 2022 - 15:29
Horner : Toutes les équipes de F1 (...)

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, a insisté sur le fait que tous les dirigeants d’écuries avaient été d’accord pour dire que la Formule 1 se devait de faire le maximum concernant la crise provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Durant les essais de Barcelone, le sport avait confirmé qu’il n’y aurait pas de Grand Prix de Russie à Sotchi cette année et l’écurie Haas avait été contrainte de retirer de sa monoplace les logos de son sponsor-titre Uralkali. Avant d’annoncer quelques jours plus tard la fin du partenariat ainsi que l’éviction de Nikita Mazepin en conséquence.

"C’est choquant de voir ce qui se passe dans le monde," a déclaré Horner à la BBC. "Le sport n’a pratiquement aucune importance dans ces moments-là. En Formule 1, toutes les équipes ont pris une position forte lorsqu’elles se sont rassemblées il y a dix jours et ont été très fermes."

"Evidemment le Grand Prix de Russie a été annulé, le contrat a été rompu et l’équipe qui avait un sponsor russe a remercié son pilote."

"En tant que communauté, la Formule 1 souhaite travailler pour amener quelque chose de positif. Ce n’est pas souvent que nous sommes tous d’accord mais sur un tel sujet, les équipes et les participants sont soudés."

Horner juge sévère l’éviction de Michael Masi

Pour en revenir au sport, la FIA a annoncé ces dernières semaines l’éviction de Michael Masi au poste de directeur de course suite notamment aux incidents d’Abu Dhabi.

L’Australien a été remplacé par Niels Wittich et Eduardo Freitas, qui occuperont le poste par alternance, avec le soutien de l’assistance vidéo et les conseils de Herbie Blash, ancien bras droit de Charlie Whiting notamment.

Si Horner est curieux de voir comment va fonctionner la nouvelle organisation, il estime que le renvoi de Masi a été très sévère.

"Ce sera intéressant de voir comment ça marche," poursuit Horner.

"Pour moi ce n’est pas idéal, nous voulons de la constance. Il aurait été préférable de n’avoir qu’un seul directeur plutôt que de partager le rôle."

"Nous avons un nouveau président qui est arrivé, qui a hérité de la situation et imposé ce changement."

"C’est super que Herbie Blash, qui est très expérimenté, revienne dans la mêlée et nous verrons comment ça se passera."

"Mais j’ai trouvé sévère la manière dont Michael Masi a été remplacé après qu’il ait subi autant de pression."

Horner s’attend à une lutte féroce en 2022

Avec l’arrivée des nouveaux règlements, le directeur de Red Bull s’attend à ce que plusieurs équipes soient amenées à lutter en tête de peloton cette saison.

"Ferrari a semblé performante durant les essais, Mercedes aussi évidemment, McLaren paraît compétitive et j’espère que nous serons dans la lutte également."

Si Horner s’attend à voir un nouveau duel entre Hamilton et Verstappen, il n’exclue pas de voir "d’autres pilotes se joindre à la mêlée."

"C’était épique l’année dernière et si ça continue, il pourrait y avoir des courses fantastiques cette saison."

"C’est super pour le sport, jamais il n’a eu autant de couverture et été aussi suivi."

"Le sport a grandi de façon exponentielle l’année dernière et c’est génial de voir ça."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos